Soins du visage et du corps : à chacun sa crème !

Noter cet article: 
Aucun vote
Soins du visage et du corps : à chacun sa crème !

De la douceur sur mesure… Au plus froid de l’hiver, les crèmes cajolent, réconfortent et protègent infiniment. Baumes ultradoux déclinés en gels, mousses ou laits, légers ou onctueux, neutres ou parfumés, les soins visage et corps inventent une sensualité dont les bienfaits s’accordent avec chaque type de peau.

Les soins du visage et du corps pour les peaux sèches

Elles manquent d’eau et de lipides ! On les reconnaît à leur aspect rugueux ou à la sensation de tiraillement après la douche. Sensibles au froid ou aux agressions, elles réclament le réconfort de soins riches en actifs gras capables d’entretenir leur élasticité naturelle.
Le démaquillage du visage : optez pour un lait, que vous rincerez avec une lotion tonique sans alcool, beaucoup moins desséchante que l’eau du robinet, parfois calcaire.
La protection du visage : choisissez une crème de jour protectrice à base de céramides, vitamines et corps gras, afin de reconstruire la barrière cutanée et d’empêcher la déshydratation.
La douche ou le bain : préférez les solutions à base de beurre de karité, d’huile végétale ou de lait.

Les soins du visage et du corps pour les peaux grasses

Elles sécrètent généralement trop de sébum, ce qui peut donner un aspect luisant, notamment sur les ailes du nez, le front ou le menton. Cependant, épaisses et bien protégées, elles sont moins sensibles aux facteurs extérieurs : stress, pollution ou froid !
Le démaquillage : mélangez de l’eau et un produit moussant de type gel ou pain dermatologique qui élimine en douceur l’excès de sébum tout en respectant l’épiderme.
La protection du visage : choisissez une texture légère ou une crème matifiante à base de zinc et de cuivre, connus pour rééquilibrer la sécrétion sébacée.
La douche ou le bain : abandonnez les savons, trop décapants, au profit de produits non alcalins et non détergents.

Les soins du visage et du corps pour les peaux normales

Souples et douces au toucher, elles sont généralement dépourvues d’imperfections apparentes. On leur recommande habituellement un entretien régulier avec des produits adaptés à « tous les types de peaux », des crèmes légères qui ne soient pas trop fluides.
Le démaquillage : préférez les eaux micellaires, pratiques, légères et non agressives.
La protection du visage : optez pour une crème légère qui garantit confort et souplesse.
La douche ou le bain : choisissez des gammes sans parfum, au pH neutre et peu moussantes, qui préservent la couche protectrice naturelle de la peau.

Peut-on changer de type de peau ?

Les grossesses, le stress, les hormones, le soleil, la pollution, l’âge… tous ces facteurs peuvent avoir des répercussions sur votre peau. Faites régulièrement votre propre diagnostic en observant et en palpant votre épiderme : s’il brille ou présente des points noirs, il est plutôt gras ; s’il est rêche, sensible et rouge par endroits, il est vraisemblablement sec.

 

L’eau : hydratante ou asséchante ?

 

Excellente question ! L’eau que vous buvez est essentielle, elle hydrate votre corps. En revanche, l’eau du robinet, souvent trop dure, a tendance à assécher la peau. Après la toilette, pensez toujours à vous tamponner avec un linge propre, pour empêcher le calcaire de se déposer sur votre peau.

 

A quoi servent les huiles ?

 

Douces et sensuelles, elles n’ont pas vocation à hydrater. En revanche, elles nourrissent, adoucissent et assouplissent durablement. Choisissez simplement celle qui vous conviendra le mieux : noisette ou germe de blé pour les peaux grasses, amande douce pour les peaux sèches.

 

Peut-on utiliser les mêmes produits toute l’année ?

 

Il vaut mieux adapter vos soins à la saison. En hiver, préférez les textures riches. En été, un gel léger sera plus rafraîchissant, y compris pour les peaux sèches.

 

Le saviez-vous ?

 

Rituels beauté : Les Egyptiens utilisaient déjà des huiles parfumées pour assouplir leur peau. La toute première cold cream daterait, elle, du IIe siècle. Sa formule, inventée par le médecin Claude Galien, a certes évolué, mais on l’utilise toujours aujourd’hui. Quant à la cosmétique moderne, on la fait généralement naître en 1911 avec la découverte de l’Eucérit, cette « cire magnifique » qui permet un mélange stable d’eau et d’huile. 

 

 

Vous aimez cet article ?

Commentez

(1 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
une petite astuce incorporer dans votre crème de jour ou de nuit quelques gttes d'huile essentielle de bois de rose
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus