Petit lexique des types de laines

Noter cet article: 
Aucun vote
types de laines

Que vous soyez adepte du tricot ou fan des vêtements en laine, un large choix de fibres textiles naturelles s’offre à vous. Les connaissez-vous ? Savez-vous comment les entretenir ? Consultez notre petit lexique des types de laines existantes.

La laine d’alpaga

La laine d’alpaga, du nom du mammifère, est une fibre précieuse et rare. Elle se distingue par sa douceur, sa légèreté et sa résistance. Elle n’en est pas moins fragile et nécessite un soin particulier.

  • Conseils d’entretien : lavez vos vêtements en laine à froid, à la main ou à la machine avec le programme "laine" ou "tissu délicat". Puis laissez-les sécher à l’air libre, à l’abri du soleil et bien à plat pour éviter qu’ils ne se déforment.

  • L’astuce en plus : vous pouvez utiliser votre shampooing pour nettoyer votre laine d’alpaga à la main à la place de votre lessive.

 

La laine angora

La laine angora est une fibre noble très fine provenant du lapin. Elle est particulièrement tendre, souple, chaude et duveteuse.

  • Conseils d’entretien : lavez toujours la laine angora à la main, dans l’eau froide, pour éviter qu’elle ne s’abîme en machine. Utilisez de préférence une lessive « spécial laine » qui prendra soin de la fibre, et évitez de la laisser tremper, de la frotter et de la tordre. Enfin, faites sécher à plat car l’absence d’essorage a tendance à étirer et déformer le vêtement en laine.

  • L’astuce en plus : vous pouvez utiliser du shampooing pour bébé à la place de votre lessive habituelle.

 

La laine cachemire

La laine cachemire que l’on doit au duvet de la chèvre est une fibre de luxe très rare et précieuse. Fine, douce et soyeuse, elle a la particularité de tenir très chaud malgré sa grande légèreté. Elle est donc très appréciée l’hiver.

  • Conseils d’entretien : lavez toujours votre tricot en cachemire à froid. Si vous optez pour un lavage en machine, glissez le vêtement en laine dans un filet à linge pour le protéger, puis lancez une machine avec un programme et une lessive pour la laine. Limitez l’essorage au minimum.

  • L’astuce en plus : vous n’avez pas de filet à linge ? Utilisez une taie d’oreiller !

 

Laine mérinos

La laine mérinos provient de la tonte des moutons, il s’agit d’une matière dense, bouclée, élastique et résistante. Elle est également douce et très isolante.

  • Conseils d’entretien : pour entretenir la laine mérinos, vous pouvez la laver à la main ou en machine à votre convenance. Choisissez un lavage à froid, un programme et une lessive pour la laine.

 

La laine mohair

On reconnait la laine mohair à son gonflant, sa légèreté et sa brillance. Comme l’angora ou le cachemire, le mohair est très doux au toucher, et est un très bon isolant thermique. À noter qu’il existe également le « kid mohair » (ou baby mohair) qui désigne le poil de la 1ère tonte des chevreaux, d’une douceur exceptionnelle.

  • Conseils d’entretien : ce type de laine est facile d’entretien. Que ce soit un lavage à la main ou en machine, veillez surtout à utiliser de l’eau froide et une lessive adaptée.

 

Laine vierge d’agneau

La laine vierge fait référence à un label de qualité qui certifie que la laine est issue de la tonte d’animaux sains et vivants.

  • Conseils d’entretien : la laine vierge peut se laver à la main ou en machine indifféremment. Optez toujours pour un programme spécial « laine » ou « tissu délicat », et une lessive pour la laine. Comme tous types de laine, le séchage se fait à l’air libre, à plat et à l’abri de la chaleur.

 

Vous aimez porter des vêtements en laine ? Partagez vos conseils d’entretien avec nous dans les commentaires.

 

Vous aimez cet article ?

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus