Se faciliter la vie après l’école : les secrets de 8 mamans

Noter cet article: 
2.8 pour 4 votes
Se faciliter la vie après l’école : les secrets de 8 mamans

Dans une journée de maman (ou de papa), on compte souvent deux, voire trois journées. La première commence au réveil et se termine à l’arrivée au bureau. Vient ensuite la journée de travail, celle qui malgré tout permet de faire une ou deux pauses. Enfin arrive la troisième (le « tunnel » comme l’appellent certaines !), celle qui débute à 16h30 ou 18h. 

 

Un réseau de parents, c’est important !

Sylvie, maman de Luce, 10 ans, Paul, 8 ans, et Théo, 5 ans
« Pour s’en sortir, le secret est de savoir s’entourer. Dès la rentrée, je demande les numéros de téléphone des parents des copains d’école. Et je donne mon numéro. Si je suis coincée dans les embouteillages, j’appelle une maman pour qu’elle prenne les enfants à la sortie de l’école. A charge de revanche ! »

 

Ramassage gourmand

Catherine, maman de Baptiste, 7 ans, et Lili, 4 ans
« Mes enfants sont toujours affamés (et excités !) en sortant de l’école. Je rapporte à la sortie de l’école des petites choses pour calmer le jeu : une banane, des amandes, des abricots secs… Ils sont beaucoup plus dispo après pour me raconter leur journée et, arrivés à la maison, ils se ruent moins sur la pâte chocolatée ! »

 

A la soupe !

Karine, maman d’Elodie, 4 ans, et Nathan, 6 mois
« On nous sermonne qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour. C’est clair, je n’y arrive que très rarement ! Je me déculpabilise en organisant certains week-ends des ateliers de préparation de soupes pour les petits et les grands. Je les appelle les “ateliers soupes inventives”, mes petits loulous aiment beaucoup. Une fois les soupes terminées, je congèle en petites quantités et je les dégaine les soirs sans inspiration culinaire ! »

 

L’art du lâcher prise

Sylvaine, maman de Lucas, 7 ans, et Sixtine, 6 ans
« Il est des jours où rien ne se passe comme prévu. Ces jours-là, c’est simple, j’oublie le planning et je décide de lâcher prise. Curieusement, tout se passe beaucoup mieux ! Alors il arrive que l’on soit encore à table à 20 h 40, mais ce n’est pas grave, car tout le monde est détendu. Je me dis que, parfois, mieux vaut se coucher plus tard et bien, plutôt qu’à l’heure et à bout de nerfs. »

 

Mini-boum !

Cécile, maman de Pia et Zélie, 4 ans
« Les enfants sont intenables ? Autant aller au bout de leur énervement ! Je sors une vieille compil disco et on se trémousse à quatre dans une boum improvisée de 5 minutes. C’est gai, mes jumelles se défoulent, ça calme leur trop-plein d’énergie et après on peut passer à autre chose ! »

 

A table, ensemble

Catherine, maman d’Axel, 6 ans, et Léa, 4 ans
« J’ai arrêté de faire manger les enfants avant : je crois que ça les stressait – et ça me stressait ! – de me voir debout à côté de la table à les stimuler pour qu’ils terminent plus vite leur assiette ! D’accord, on mange plus tard, mais on papote, on rigole… Et quand il y a moins de pression sur eux, les enfants mangent plutôt mieux. »

 

Préparer la veille

Lydia, maman de Lola, 9 ans, Noémie, 6 ans, et Clara, 2 ans
« Avant le coucher, je prépare avec les plus grandes leurs tenues du lendemain. Bien sûr, il y a quelques réajustements si le temps change, mais ça m’évite les prises de tête le matin avec mes filles, très coquettes ! »

 

Bousculer la routine

Sofia, maman de Siham, 9 ans
« Parfois, je change le planning. On goûte dans le parc après être passé à la boulangerie, on saute le bain sans état d’âme, on se fait un plateau-repas DVD… Des petits changements que mon fils adore ! »
 

Vous aimez cet article ?

Commentez

(2 commentaires)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
Je pense qu'il faut laisser les enfants se détendre à leur façon après une journée d'école. Il faut se dire qu'ils sont comme nous après une journée au travail à la différence que nous, nous savons nous retenir mais si nous ne nous écoutions pas, je pense que nous ferions comme eux.
Après le travail, le réconfort, c'est l'instant tant attendu des enfants après l'école " le Goûter ". ! Je prends soin de venir les attendre avec une viennoiserie, et une petite bouteille d'eau, avant de les emmener décompresser au parc. Ou bien..., en rentre directement à la maison avec : lait chaud chocolaté avec un fruit, un yaourt, quelques biscuits ou, une part de gâteau maison .... Je leur laisse, un petit moment dédié aux jeux dans la chambre, avant de se remettre doucement et en toute sérénité , aux devoirs du soir !
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus