Dis-moi comment tu dors… je te dirai quelle couette choisir

Noter cet article: 
3.6 pour 9 votes
Dis-moi comment tu dors... je te dirai quelle couette choisir

Position élaborée, degré d’« enroulage » dans la couette, recherche de fraîcheur… Que l’on dorme seul ou en couple, nos habitudes en disent long sur nos petites angoisses et sur la difficulté de choisir sa couette. Mais, est-ce grave, docteur ? La Belle Adresse a dégoté pour vous quelques-unes de nos névroses nocturnes les plus courantes et les décrypte.

Les premières névroses de la couette sont récentes

Elles sont apparues dans les années 1990, psychiatres et médecins en témoignent. A l’époque, on se méfiait beaucoup du pouvoir allergène des duvets animaliers que pouvaient contenir certaines couettes. Depuis, des études ont permis de remettre en cause la relation duvet-acarien. Et l’apparition de fibres synthétiques hypoallergéniques a remis la couette au goût du jour. A tel point qu’aujourd’hui en France – selon les dernières estimations –, il y aurait 86 % de mordus de la couette contre 14 % d’accrochés au combo drap et couvertures. Cette superposition qu’affectionnaient nos grands-mères – traversin, oreillers, édredon, dessus de lit, etc., tout cela bien bordé –, limitait nos mouvements, et donc l’entortillement ! Ces temps sont révolus.

Les principaux signes pour reconnaître ces drôles de névroses

Ils sont multiples ! Parmi les plus répandus, on signalera les obsédés du pied à l’air, à ne pas confondre avec les « enjambeurs » ; les angoissés du lit bien bordé pour que rien n’y entre (courants d’air, mais aussi monstres et compagnie !), la célèbre secte des « enrouleurs » appelés aussi « rouleaux de printemps ». Ce que révèlent la plupart de ces comportements, ce sont finalement des envies d’espace ou de protection. Quand on interroge ces névrosés patentés, la plupart répondent : une sensation de liberté et de fraîcheur extrêmes, même entre les doigts de pied. Pour d’autres, c’est une sensation d’être dans un cocon tout chaud.

Un cas en particulier : les « retourneurs » de couette

Certaines personnes retournent plusieurs fois leur couette dans la nuit afin de la garder toujours fraîche ! Résultat, à force de retournements répétés, la couette finit souvent sens dessus dessous, ce qui peut réveiller le « retourneur » et crisper son compagnon. On peut aussi souligner l’existence de « machouilleurs du coin gauche », un cas extrêmement rare, mais néanmoins inquiétant. D’autant que ceux-là choisissent leur couette en fonction de leur saveur !

Quand faut-il consulter ?

Soyez vigilant dès les premiers signes de mêlées nocturnes, de batailles pour avoir un bout de couette ou encore de housses et édredons maltraités. Il faut savoir que c’est en hiver que les névroses de la couette sont les plus marquantes, car le risque de grelotter lorsque la couette n’est plus là augmente considérablement !

L’astuce en +
Conseils malins pour éviter la bataille rangée… et la chambre à part !
Vous malmenez votre couette au point, le matin, de la retrouver en boule au milieu de la housse ? Voici une astuce de grand-mère qui a sauvé bien des nuits – et bien des couples ! Cousez des liens aux quatre coins de vos housses et de votre couette puis, nouez votre couette à la housse au moment de l’enfilage. Cela marche aussi avec du Velcro. Pour les couples parmi lesquels on trouve des enrouleurs, des tireurs, et parfois même les deux (!), La Belle Adresse conseille le « chacun sa couette ». On peut aussi envisager d’avoir un oreiller dédié spécialement à l’enjambement, une solution ingénieuse qui désamorcera de manière pacifique les attaques nocturnes !
 

Vous aimez cet article ?

Commentez

(11 commentaires)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
Article sympa et rigolos. moi c'est draps plus plusieurs couverture que l'on enlève si on à chaud
article rigolos mais vrai
he bien moi je prefere draps et couvertures tellement plus pratiques à mettre en place,ou a retirer 1 apaisseur en cas de coup de chaud,j'ai remisé ma coutte dans le placard et repris mes couvertures merci à vous
moi adepte de la "couette refuge" j'écoute de la musique sous la couette et hop !!!Article très rigolo
Moment de lecture alliant humour et réalisme !!! on s'y retrouve en effet ;-)
je cherche des astuces pour bien dormir ! a bon entendeur, salut !!!
article sympa
bonne lecture, je me place alors entre les mamys aimant encore leur couverture polaire et la couette car les deux sur le dos me vont très bien,contente de savoir ou me situer, merci à vous
Beaucoup d'humour d'originalité et de vécu dans cet Article ! Très drôle, chacun peut s'y retrouver ! un moment de lecture bien sympathique ! merci.
Tres bon article sur un sujet qui nous concerne tous, merci pour tous ces conseils
Article assez marrant d'autant que je nous retrouve tous les deux dans ces mots et ces actes!! Bon moment de lecture. Merci
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus