Comment se maquiller avec un masque ?

Noter cet article: 
Aucun vote
maquillage avec masque

Se passer de maquillage quand on porte un masque ? En voilà une idée ! Parce que l’air de rien, on voit une belle partie de notre visage, et pas n’importe laquelle : les yeux ! On voit aussi le front, le haut des joues... On vous dit pourquoi et comment réussir un maquillage avec un masque. À vous le « masquillage » ! 

On choisit les bons produits pour un maquillage avec un masque 

Ce qui peut nous retenir quand on veut se maquiller avec un masque, c’est la tenue du look. Oui, on se dit que le masque va frotter le bas du visage. Il va tout effacer, tout faire baver... Que nenni ! En plus d’une routine adaptée pour limiter ce genre de mauvaise surprise, on peut déjà compter sur des produits dont les formules relèvent de beaux challenges. Alors autant que possible, privilégiez : 

  • Les produits « longue tenue ». Une priorité ! Du fond de teint au rouge à lèvres, ils sont enrichis en pigment et contiennent de quoi durer plusieurs heures, voire toute la journée.  

  • Les produit waterproofs. Ils résistent à l’eau et la sueur, contrairement aux produits « sweatproofs » qui ne résistent qu’à la transpiration. Ici, on va devoir surmonter l’humidité créée par le port du masque. 

  • Les produits sans transfert pour votre fond de teint : il ne va pas bouger sous la chaleur et l’humidité. En revanche, on évite pour un rouge à lèvres car si vous portez votre masque plusieurs heures d’affilée, il pourrait les assécher.  

Maquillage avec un masque : on commence par le teint 

Le fond de teint, c’est le nerf de la guerre quand on se maquille : il unifie, illumine, lisse le grain... Sauf que le masque recouvre tellement notre visage et étouffe tellement notre peau qu’on peut avoir un doute sur son utilité. Pas faux. Mais pas suffisant pour qu’on arrête de travailler un teint zéro défaut ! Ce qu’on peut faire : 

  • Adopter une formule à la couvrance légère pour réduire les risques d'acné du masque

  • Se tourner une BB crème qui s’occupera à la fois des imperfections et de l’hydratation. 

  • Option plus radicale : oublier un temps le fond de teint au profit d'un anticernes ou un correcteur qu'on appliquera juste localement pour estomper les marques de fatigue, les zones d’ombres, les rougeurs... 

 Vous avez choisi ? Il est temps de passer à votre routine joli teint sous un masque : 

  1. Après votre soin hydratant (aucune impasse sur ce rituel !), déposez une fine couche de poudre libre sur votre visage. Elle va permettre aux produits make-up qui vont suivre de mieux accrocher. Autre avantage : elle préserve l'hydratation de la peau. On en a besoin !

  2. Si vous êtes adepte des bases de maquillage ou « primer », c'est le moment de l’appliquer. Vous ne connaissez pas encore l'efficacité de ces produits ? Allez-y ! Plus que jamais, ils sont utiles pour un look qui tient toute la journée... même avec un masque ! Insistez sur le bas du visage, plus en contact avec le tissu.

  3. Le fond de teint. On recommande souvent des textures mates car le masque peut provoquer des brillances. Pour autant, c'est surtout en fonction de votre type de peau. La seule certitude : oublier les formules glowy. 

  4. A nouveau une touche de poudre libre pour matifier sans déshydrater la peau. 

  5. On se donne un effet bonne mine. On applique son blush des pommettes aux tempes. On peut aussi en déposer un peu sur chaque côté du front.  

On se concentre sur les yeux pour un beau make-up avec un masque 

Le maquillage des yeux quand on porte un masque, c’est essentiel : puisque le bas du visage est caché, tous les regards seront portés... sur votre regard !  

- Étape 1 : on estompe les cernes. Pour rappel, on choisit un anticernes d’une teinte en dessous de son fond de teint. 

- Étape 2 : on applique une base à paupières. Elle révèle les couleurs des fards qui vont suivre. Elle leur permet également de mieux résister à la chaleur et l'humidité (on fait le maximum de ce côté, vous l’avez compris !) et de ne pas filer en douce... 

- Étape 3 : on sort le recourbe-cils. N’ayez pas peur ! Il va donner une jolie courbe à vos cils. Tout ce qui peut les sublimer est à prendre... 

 

Côté ombres à paupière, on peut : 

  • Opter pour un look nude : on accentue le naturel avec des teintes cuivrées qui apporteront densité et lumière. On ajoute un coup de mascara qu’on choisit ciblé selon ses cils et on n'hésite pas à superposer deux ou trois couches pour augmenter le volume, les longueurs, les courbes.  

  • Choisir des nuances en fonction de la couleur de ses yeux. Posez un fard plus foncé dans le coin externe de l'œil et une couleur plus claire légèrement brillante (un doré, un beige nacré...) dans le coin interne : sublime touche d’éclat !  

  • Souligner le regard avec un eye liner. C'est le moment de tester si vous n'avais jamais essayé. Le masque va accentuer l'effet œil de biche. Et pendant que vous y êtes, osez un trait de couleur ! La tendance est au liner bleu, vert, rose...  

L’astuce en + : 

Découvrez d’autres conseils pour votre maquillage si vous portez des lunettes ou éviter la buée sur les verres ! 

 

On travaille ses sourcils quand on porte un masque 

C’est important de prêter attention à ses sourcils quand on porte un masque car ils peuvent intensifier un look make-up et agrandir le regard. Faire ses sourcils, c'est au moins les épiler pour redéfinir la courbe.  

 

Selon vos envies, vous pouvez également les teindre, les maquiller. Sachez qu'il existe des produits de maquillage qui peuvent même corriger les défauts : des crayons pour combler naturellement les trous, des mascaras pour donner du volume, des gels pour apporter de l'épaisseur ou les discipliner... De quoi harmoniser leur forme en fonction de son visage ! 

 

On n’oublie pas la bouche sous un masque 

On vous le dit tout de suite : ce n'est pas parce qu'elle est dissimulée sous le masque que la bouche doit être négligée !  

 

On commence par bien hydrater les lèvres : si vous ne devez leur consacrer qu'un geste, c'est celui-là. Comme précisé plus haut, elles vont fortement se dessécher sous le masque. Alors on les recouvre d'un baume qui sera bien hydratant et nourrissant. Il en existe des colorés. Un deux-en-un si besoin ! 

 

Impossible de vous passer de rouges à lèvres ? D’accord à condition que la formule soit elle aussi hydratante. Une fois posé, pressez un mouchoir entre vos lèvres : cette technique, qui permet normalement de fixer le rouge, va minimiser ici l'effet « collant » au tissu. Par contre, on n'en remet pas ensuite. Moins pulpeux que d’habitude mais de quoi avoir un beau sourire ! 

 

Dernière étape de cette routine make-up avec un masque : un spray ou une brume fixatrice. Ils améliorent la tenue des produits de maquillage. Avec tout ça, on cumule toutes les astuces pour les faire tenir ! Vous pouvez également utiliser ces fixateurs la journée, en retouche pour rafraichir votre look.  

  

Avez-vous changé votre façon de vous maquiller avec le masque ? Vous pensez à d’autres gestes ? Partagez vos avis et expériences dans les commentaires ! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer