Comment réaliser un maquillage contouring ?

Noter cet article: 
Aucun vote
maquillage contouring

Visage trop rond ou trop long, nez pas assez fin ou pommettes pas assez saillantes… Aïe ! On ne voit que nos défauts quand on se regarde dans le miroir. Et si le maquillage contouring nous permettait d’arranger tout ça en modelant notre visage ? On vous explique le principe de cette technique qui va mettre un trait (de lumière) sur nos complexes ! 

Le countouring, c'est quoi ? 

Le secret des maquilleurs professionnels pour faire ressortir les atouts d’un visage avant une séance photo, une vidéo… Grâce à quelques célébrités, la technique du contouring s’est démocratisée !

 

On peut désormais toutes en profiter chez soi pour sculpter les traits et contours de notre visage. On affine, on modèle, on valorise… En gros, on triche un peu pour se sentir plus belle et… waouh ! Ça marche ! 

 

Tout ça grâce à deux couleurs (en poudre ou crème) pour le visage : une claire et une foncée. Elles vont permettre de se lancer dans un jeu d’ombres et de lumières : éclaircir certaines zones pour les faire ressortir, éteindre certaines autres pour les rendre moins présentes.  

 

On prépare le contouring 

Tout d’abord, on s’équipe ! Produits de beauté ou accessoires, le contouring demande un matériel précis. Pour démarrer, il suffit de : 

  • 1 anti-cernes, à la fois pour camoufler les signes de fatigue, mais aussi pour illuminer (pratique en retouches !). 

  • 1 base claire : elle peut être légèrement pailletée ou nacrée pour plus de lumière. 

  • 1 poudre foncée, type poudre de soleil. Avec ses teintes dorées, marron ou miel, elle sera plus adaptée qu’un blush qui peut être plus orangé ou rosé. 

  • Pinceaux de maquillage : un rond et épais pour la base claire et un biseauté pour la couleur foncée. 

 

Ensuite, on s’occupe de son teint. Il doit être uniforme ! Avant toute chose, on applique donc son fond de teint habituel. 

Parallèlement, on n’oublie pas non plus un gommage et/ou un masque visage une fois par semaine pour affiner son grain de peau, éliminer les impuretés, réduire les pores… Toujours utiles, même quand on ne fait pas de contouring ! 

 

La base du contouring : on illumine son regard

On ne va pas se mentir, on a quasiment toutes des cernes à cacher ! Ce sera donc la première étape du contouring. Avec son anti-cernes, on vient dessiner un triangle inversé : 

  • On part du coin interne de l’œil. 

  • On descend le long du nez pour s’arrêter au niveau de la narine. 

  • On remonte jusqu’au coin externe de l’œil. 

  • Puis on rejoint le coin interne. 

Et voilà le joli triangle ! On le remplit, toujours avec son anti-cernes et on estompe bien. L’avantage de cette large zone est de camoufler de façon plus naturelle ces signes de fatigue. Tout est plus homogène, donc plus discret ! 

 

Pour la suite, le contouring va être au cas par cas, en sachant qu’à chaque fois, on respecte deux règles essentielles : 

  • On y va par petites touches avec ses produits : il vaut mieux en ajouter au fur et à mesure pour éviter des démarcations. 

  • On estompe, on estompe, on estompe ! Tout doit être fondu et non marqué ! 

 

La technique du contouring pour un visage rond

On va redéfinir un ovale pour son visage : 

  • Appliquez la poudre foncée de chaque côté extérieur du visage : partez du front, longez les tempes, descendez jusqu’à la mâchoire, voire un peu en dessous.  

  • Appliquez une touche de base claire au milieu du front et sur le bombé du menton. 

  • Estompez ! 

 

L’astuce en + : 

Pour accentuer l’effet, vous pouvez poser un peu de poudre foncé sous les pommettes. 

 

La technique du contouring pour un visage ovale 

Ici, on va faire ressortir certains traits pour donner du volume à l’ovale et le rendre moins longiligne : 

  • Appliquez la poudre foncée uniquement sur les pommettes, en partant du centre du visage et en remontant vers les tempes. 

  • Appliquez une touche de base claire au milieu du front et sur le bombé du menton. 

  • Estompez ! 

 

La technique du contouring pour un visage rectangle ou carré 

Là, il s’agit d’atténuer cette forme géométrique par une autre : le losange !  

  • Appliquez la poudre foncée uniquement sur les coins extérieurs du front et de la mâchoire. Ces 4 coins ombrés vont casser le côté rectiligne.  

  • Appliquez une touche de base claire au milieu du front et sur le bombé du menton, notamment si votre visage est carré. 

  • Estompez ! 

 

La technique de contouring pour les petits défauts 

Vous ne voyez que ça ? Oubliez ! 

  • Un nez trop épaté : on applique la poudre foncée de chaque côté du nez. Une ligne très fine et parallèle à l’arête qui va créer une ombre et l’affiner. On estompe bien ! 

  • Un double menton : on applique la poudre foncée sous le menton pour descendre jusqu’au milieu du cou. On passe à la poudre claire qu’on vient déposer sur le bombé du menton et le bas du cou. On estompe jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de démarcations. 

  • Un front trop petit : on illumine le haut du front et on vient ombrer les tempes. 

  • Des pommettes trop discrètes : on applique la poudre foncée sous l’os de la joue et la poudre claire au-dessus ! On estompe. 

 

Avec ces premiers gestes, vous devriez faire le « contour » de la question ! Cela vous tente ? Déjà adepte ? Partagez vos expériences dans les commentaires ! 

 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus