Électrique, lumineuse, classique… : comment choisir sa pince à épiler ?

Noter cet article: 
Aucun vote
choisir sa pince à épiler

Pince alors ! Vous auriez bien besoin d'épiler un petit poil par-ci ou par-là sous vos aisselles, au niveau du torse ou du maillot. Sourcils, nez, duvet ou moustache : ce serait bien utile sur votre visage aussi ! Là, rien de mieux que la pince à épiler. Pour choisir celle qui attrapera parfaitement vos poils, on vous explique les différences entre la pince à épiler électrique, lumineuse ou classique. Vous allez en pincer pour elle !

Les atouts de la pince à épiler électrique 

Quand on y pense... L'épilateur est bien pratique pour le corps. Vous aimeriez profiter d'un même système pour votre visage ? Votre vœu est exaucé avec la pince à épiler électrique ! Le principe est identique : une petite tête rotative équipée de pinces précises et rapides qui arrachent les poils (même très fins !) des sourcils, du duvet ou sur le menton. En général, elle prend même le bulbe, ce qui permet un temps de repousse plus long. Nickel ! Certains modèles ont une tête flexible : encore plus simple pour suivre les courbes du visage !

 

Le tout est... (presque) sans douleur ! Cependant quelques précautions sont à prendre :

  • On prépare sa peau avant (à l'eau chaude pour dilater les pores par exemple), on tire sa peau pendant l'opération et on la refroidit quand on a fini (avec des glaçons dans un gant de toilette). Une bonne technique pour limiter les rougeurs !

  • On n’oublie pas de l’hydrater. Si vous la bichonnez avec du gel à l'aloe vera, c'est encore mieux car il a une action cicatrisante.

  • On lave régulièrement la tête de sa pince à épiler électrique. Toujours important avec ces accessoires beauté pour éviter d'éventuelles infections.

  • On fait attention en épilant ses sourcils. On n'est pas loin des yeux non plus!

Les avantages de la pince à épiler lumineuse

Avez-vous remarqué, dans les séries policières, comme les enquêteurs traquent mieux les indices à l’aide d’une lampe torche ? C’est exactement la même chose avec la pince à épiler lumineuse !

 

Équipée d’une petite lampe, ce type de modèle permet d’éclairer la zone du visage qu’on veut épiler. Et là, tadam !

  • Plus besoin de chercher la bonne lumière pour opérer : même à contre-jour, on peut partir à la chasse aux poils.

  • La puissance est telle que rien n’échappe à sa lumière blanche : poils fins, quasi invisibles… Oui ! Oui !

  • On attrape précisément celui qu’on veut.

  • Et comme on voit bien ce que l’on fait… on ne se fait pas mal !

  • Elle fonctionne généralement à pile : c’est facile à remplacer et discret à emporter !

Le sur-mesure de la pince à épiler classique

Plate, biseautée, pointue... Que d'embouts ! Choisir une pince à épiler classique n'est finalement pas si simple ! En fait le modèle va dépendre de la zone à épiler et de la nature du poil.

  • La pince à épiler droite ou carrée, aux bords plats, remporte un gros succès ! À elle les poils les plus vigoureux, drus et épais, qu’elle retire de façon nette.

  • La pince à épiler ronde : c’est la version anti-bobo. Une bonne solution quand on ne maîtrise pas encore le geste !

  • La pince à épiler à bord biseauté ou en biais est parfaite pour les zones les plus sensibles comme le maillot, les sourcils, le nez ou les oreilles.

  • La pince à épiler crabe, aux bords recourbés. Avec sa forme, facile d’attraper les poils les plus fins et les plus courts… sans les casser !

  • Il existe une alternative : en crabe biais ! Elle épile de façon impeccable les sourcils et le duvet. Très adaptée aussi quand on porte des lunettes.

  • La pince à épiler effilée : entre le modèle crabe et le modèle pointu, elle est géniale quand on a des poils sous la peau. Mais elle peut faire mal…

  • La pince à épiler pointue : son utilisation est très ciblée. Idéale pour se débarrasser des poils incarnés, des épines et échardes… sans abîmer la peau !

 

Quel que soit sa pince à épiler, on retire toujours les poils dans le sens de la pousse. Enfin, là aussi, on pense à la nettoyer : avec un coton imbibé d’alcool à 60 ou 90 °C ou un spray antiseptique, on la désinfecte à chaque utilisation.

 

Quelle pince à épiler vous semble faite pour vous ? D’autres précisions à ajouter pour faire son choix pile poil ? On veut bien lire vos avis dans les commentaires !

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus