Eau, gel, lait... quel produit micellaire choisir ?

Noter cet article: 
4.5 pour 2 votes
démaquillant micellaire

Les make-up artists les adorent ! Ce sont d’ailleurs eux qui ont mis l’eau micellaire sur le devant de la scène (pour ne pas dire podium !). Il faut dire que lorsque l’on veut démaquiller en deux temps, trois mouvements, la technologie micellaire est assez révolutionnaire. À tel point qu’on la retrouve désormais en gel, lait, gelée, crème... On vous explique les grandes différences ! 

C’est quoi un produit micellaire ? 

Un produit de beauté micellaire est un produit dont la formule contient des micelles : de minuscules particules (de la catégorie des tensioactifs) capables d'attraper de nombreuses impuretés. Excès de sébum, saletés extérieures, maquillage... Presque tout y passe !  

 

En fait, une micelle est composée à la fois d'une partie hydrophile (parfait pour attirer les corps contenant de l'eau comme la poussière, la sueur...) et une autre lipophile (parfait pour capturer les corps contenant du gras comme les traces de maquillage, de pollution...). C’est ce qui lui permet de débarrasser la peau de toutes sortes de saletés. Le tout sans agresser l'épiderme ! On comprend pourquoi les soins micellaires sont des produits démaquillants très séduisants. Après, il n'y a que l'embarras du choix pour la texture ! 

 

L'astuce en + : 

Vous aimez le principe du démaquillage qui combine eau et gras pour tout éliminer ? Découvrez le double nettoyage du visage ! 

 

L'eau micellaire 

C'est la forme le plus connue et la plus répandue des soins micellaires. Il faut avouer qu'elle présente différents atouts : 

  • L’eau micellaire est rapide à appliquer : en général, deux passages suffisent. Si vous êtes pressée, pas besoin de rincer... même si c'est toujours mieux de laisser sa peau libre de tout agent nettoyant ! 

  • Elle convient à tous les types de peaux : il suffit seulement de choisir la bonne composition. 

  • Elle inclut souvent des ingrédients hydratants ou apaisants pour plus de confort. 

  • Elle est non comédogène. 

 Sa petite limite ? Elle ne parvient pas à retirer totalement les maquillages waterproof. 

 

Le gel micellaire 

Une texture eau plus épaisse... Il s'agit en fait d'un gel nettoyant profitant de micelles dans sa composition, donc de l’action « aimant » pour déloger les impuretés ! Le gel micellaire peut contenir d'autres agents ré-équilibrants, hydratants... Il a l'avantage de s'appliquer directement avec les doigts. Par contre, l'étape du rinçage est incontournable. 

 

Sa petite limite ? Il est souvent purifiant. Parfait pour les peaux à tendance grasse mais moins pour les peaux sensibles. On choisit bien la formule !  

 

La gelée micellaire 

Gel... Gelée... L’appellation semble identique et pourtant ! Cette dernière se veut d'une texture plus douce et fondante. Elle possède d'ailleurs souvent des ingrédients naturels qui apaisent, rafraichissent... Le démaquillage devient presque sensoriel ! Certaines formules peuvent s'émulsionner à l'eau. Là non plus, on ne fait pas l'impasse sur le rinçage, c’est toujours plus délicat pour la peau. 

 

Sa petite limite ? À l’inverse du gel, elle peut être trop légère pour les peaux à tendance grasse qui apprécient les soins plus détoxifiants.  

 

Le lait micellaire 

Dans la catégorie des textures plus veloutées, on veut le lait micellaire ! Elle reste fluide mais contient un peu de gras : parfait pour apporter une jolie onctuosité. Ce lait peut être enrichi en agents hydratants comme l'acide hyaluronique ou l’aloe vera. Pas mal quand on a la peau sèche, même s'il ne remplace pas sa crème de jour ou de nuit. En attendant, il a de quoi démaquiller tout en bichonnant son visage.  

 

Sa petite limite ? Il peut donner l’impression de « rester sur la peau » ensuite. Mais en le rinçant, ça s’oublie ! 

 

Pour bien utiliser les démaquillants micellaires 

Comme tous produits de beauté, il existe des gestes pour encore mieux en profiter, tout en préservant sa peau : 

  • On regarde bien la composition : avec ou sans parfum ? Avec ou sans alcool ? À vous de vérifier ce que vous préférez ! 

  • Vous utilisez du coton ? Sur les yeux, on le pose et on laisse les micelles agir. On retire ensuite les résidus en frottant très délicatement. Ce sera moins agressif. 

  • Sur le visage, même attention. On caresse sa peau avec le coton. Il ne faut pas qu'il devienne irritant ! 

  • On n'oublie pas d'appliquer a minima une crème hydratante après avoir nettoyé sa peau. Même si votre démaquillant est enrichi en divers agents, il ne sera jamais aussi efficace. Il sera juste plus prévenant ! 

  Vous avez fait votre choix ? Quel type de démaquillant micellaire préférez-vous ? Partagez vos avis et expériences dans les commentaires ! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer