Tout savoir sur les colorations naturelles végétales

Noter cet article: 
5 pour 1 vote
coloration naturelle végétale

La nature, on l’aime... Mais pas forcément pour la couleur de cheveux qu’elle nous a donné. Arf ! Dans ce cas, on l’avoue, on veut bien la changer. On peut alors adopter une coloration classique ou se tourner vers une coloration naturelle. On vous explique les différences et les bons gestes si vous avez envie d’essayer la coloration végétale.

On fait la différence entre une coloration chimique et naturelle 

Tout d’abord, « appelons une chat un chat ». Car « coloration naturelle » ne signifie pas forcément « coloration sans produit chimique ». Par ailleurs, chaque type de coloration ne peut pas tout faire... On y va pour les distinctions : 

  • Coloration classique : elle va créer une réaction sur le cheveu pour le décolorer puis le recolorer. Pour ça, elle ouvre les écailles pour pénétrer à l’intérieur de la fibre capillaire. Selon les résultats qu’on veut, c’est parfois la seule (bonne) solution, notamment quand on rêve d’une chevelure plus claire ou à l’inverse, couvrir complètement de ses cheveux blancs. Qu’on se le dise ! 

  • Coloration aux extraits de plantes : ses pigments sont à base d’ingrédients d’origine naturelle : on passe un cap ! Mais nous ne sommes pas encore dans une formule 100% végétale. Elle peut encore contenir des ingrédients qui vont pénétrer le cheveu pour transformer sa couleur. À vérifier au moment de l’achat si besoin ! 

  • Coloration végétale : elle ne contient aucun produit chimique. Colorants, fixateurs : tout est issu de la nature. Pour colorer le cheveu, elle va l’enrober. Cela veut dire que la couleur végétale se combine à la couleur naturelle du cheveu. À prendre en compte en choisissant la composition !  

Avec tout ça, il se pourrait bien que la coloration végétale convienne à votre envie de changement ? Pour en être certain(e), on va un peu plus loin dans les détails !  

 

L’astuce en + : 

Une coloration végétale n’est pas forcément... bio ! Que de subtilité ! Vérifiez les labels selon ce que vous recherchez pour votre routine. 

 

La coloration végétale, comment ça fonctionne ? 

Cette coloration naturelle vient donc enrober le cheveu. Du coup, en plus de changer sa couleur, elle peut le gainer pour le protéger, voire lui donner du volume. Pas mal, hein ?  

 

Mais revenons à nos moutons, et plus particulièrement à nos couleurs... En se superposant à notre teinte, la coloration végétale va avoir un rôle de complément. Elle ne modifie pas, elle s’additionne. Important à comprendre car cela induit des petites règles : 

  • Si la couleur végétale est plus foncée que celle de nos cheveux, elle va dominer. 

  • En revanche, si elle est plus claire, elle va laisser la couleur de nos cheveux prendre le dessus.  

  • Si vous cherchez à couvrir vos cheveux blancs, ce sera efficace si vous n’en avez que 20 à 30%. 

 Pour le dire autrement, une coloration végétale permet de modifier ou d’intensifier mais pas d’éclaircir ou couvrir totalement. 

 

Quels types de plantes dans les colorations végétales ? 

La nature est tellement riche, qu’une chose est sûre : vous allez trouver chaussure à votre pied ! Mais il vous faudra peut-être faire des mélanges. Rassurez-vous, les plantes se présentent sous forme de poudres. Il existe également des compositions prêtes à l’emploi qui combinent différents pigments. On se fie alors au nuancier pour adopter celle qui nous ira bien. Au départ, n’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste ! 

 

Ce sont les plantes tinctoriales qui permettent ces transformations. Il s’agit de plantes qui contiennent des colorants de diverses origines. On pense souvent aux pétales de fleurs (tellement colorés parfois), mais ils peuvent être issus des fruits, des feuilles, des écorces ou encore de la sève et des racines ! On les utilise pour les cheveux, mais aussi pour les produits de maquillage ou teindre les tissus.  

Parmi les plantes les plus connues pour les colorations végétales, on compte : 

  • Le brou de noix 

  • Le grenadier 

  • L’indigo 

  • Le katam 

  • Le cachou  

Avec eux, vous avez de quoi obtenir des teintes brunes. 

  •  L’hibiscus 

  • La garance  

  • Le dbagh 

À étudier quand on craque pour un brun, un auburn voire un rouge !  

  • La camomille 

  • La rhubarbe 

  • Le curcuma 

  • La rhapontic  

  • Le gingembre  

  • La verge d’or  

  • Le safran 

Des plantes parfaites pour rebooster les blonds et les châtains clairs... 

 

Sans oublier la star : le henné ! Il est même de toutes les formules. Oui, c’est lui qui va permettre de fixer les pigments végétaux. Il est aussi un allié pour la kératine ou contre les petits soucis de pellicules, d’excès de sébum... Et pour ceux et celles qui auraient peur de voir sa tête virer à l’orange, on oublie ce cliché : il se décline en différentes nuances. Il existe même le henné neutre qui offre simplement hydratation, brillance... Et oui ! 

 

On adopte la bonne gestuelle avec sa coloration végétale 

Les colorations naturelles ont parfois mauvaise presse : on dit qu’elles tiennent moins bien qu’une coloration chimique. C’est souvent parce qu’on ne respecte pas certaines consignes ! 

 

Pour bien profiter d’une coloration végétale : 

  • On s’équipe ! Avec un pinceau spécial coloration qui permet de travailler zone par zone du cuir chevelu et mèche par mèche, sans difficulté. Un atout ! 

  • On ne raccourcit pas le temps de pose. Il est (jusqu’à deux fois) plus long que pour une coloration chimique. Mais c’est important de tenir jusqu’au bout... sans dépasser non plus au risque de voir sa nouvelle couleur virer... à la catastrophe ! 

  • Si on veut s’y mettre, on attend huit semaines entre une coloration chimique et une coloration naturelle. Sinon, le cheveu n’est pas encore prêt et le résultat pourrait être faussé. 

  • On ne fait un shampoing tout de suite après une coloration naturelle. On se bichonne avec un soin mais on attend au moins 12h avant de laver ses cheveux ! 

 Et là, on commence à être pas mal du tout. Belle routine en perspective ! 

 

 Vous vous colorez les cheveux ? Comment faites-vous ? Vous avez d’autres astuces pour une coloration naturelle ? Ne nous laissez pas végéter et partagez-les dans les commentaires! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer