Comment utiliser la terre de Sommières pour son linge ?

Noter cet article: 
5 pour 1 vote
détachant terre de sommières

Si vous aimez dégainer le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude pour prendre soin de votre linge, vous allez adorer la terre de Sommières ! Tout aussi économique et écologique, ce produit 100% naturel et zéro déchet est étonnant pour détacher et désodoriser. On vous dit tout sur son pouvoir absorbant. Vous pourriez bien être absorbé(e)… par la lecture ! 

D'où vient la terre de Sommières ? 

Cocorico ! La terre de Sommières trouve sa source en France, dans le village de Sommières (quelle surprise !), près de Montpellier. Généralement de couleur ocre, c’est en fait de la pierre de Montmorillonite réduite en poudre. 

 

Composée de silicate d'aluminium et de magnésium hydraté, cette argile ultra fine peut absorber jusqu’à 80% de son poids en eau ! Mieux, elle est dite « smectique ». Ça veut dire qu’elle possède cette formidable propriété d’absorber… les matières grasses. Tout un programme ! 

 

Découverte au début du XIXe siècle, on l’utilisait à l’origine pour dégraisser la laine. Depuis, tout s’est développé : elle est également extraite au Maroc où on l’appelle « Savon de Fez ». On peut s’en servir pour entretenir la maison et… sauver son linge de taches tenaces. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on la surnomme également « pierre de taches » ! 

 

La terre de Sommières : pouquoi on l'aime pour notre linge ? 

Déjà, on l’aime pour nous ! Car en étant 100% naturelle, elle est biodégradable et non toxique pour l’homme et l’environnement (mais comme tout produit d’entretien non alimentaire, on pense quand même à la mettre hors de portée des enfants et des animaux !). 

 

Ensuite, on l’aime pour notre linge car elle vient à bout de taches difficiles à éliminer. Oui, quand on parle de matières grasses, on parle d’huile ou de beurre bien sûr, mais aussi de maquillage, gazole… 

 

Parallèlement à cela, son fort pouvoir absorbant peut aussi aider à faire disparaitre les traces de vins, de jus de fruit, de vernis à ongle, de parfum… Plutôt pas mal, non ? Eh bien, ce n’est pas tout !

 

La terre de Sommières neutralise aussi les odeurs d’urine. De quoi oublier les bêtises de Médor le chien ou Minou le chat sur le pull qu’on avait laissé sur le lit ! 

 

Autre point (très) fort, la terre de Sommières peut s’appliquer sur toutes sortes de textiles, même les plus fragiles comme la soie, le velours, la laine, le cuir… Vous allez enfin pouvoir dire adieu à cette trace de fond de teint sur le col de votre chemisier fétiche ou les traces de chips sur votre canapé. Yes ! 

 

Pour finir en beauté, la terre de Sommières permet de détacher à sec. Ça veut dire qu’elle ne laisse pas d’auréoles… Même si elle mérite d’en avoir une au-dessus de la tête pour tous ces services rendus ! 

 

La terre de Sommières : comment ça marche ? 

Vous voulez encore une bonne nouvelle ? Ce détachant naturel est très simple d’utilisation !  

  • On retire d’abord l’excédent de la tache avec un papier absorbant ou le bord d’une cuillère. 

  • On saupoudre généreusement la zone sinistrée… 

  • … Et on attend ! 2 ou 3 heures, voire toute la nuit selon l’intensité de la tache. 

  • On vient enfin brosser le vêtement ou le linge. C’est tout ! 

 

L’idéal est de l’appliquer aussi vite que possible sur la tache mais si cette dernière est ancienne, la terre de Sommières peut quand même avoir son effet (n’hésitez pas à la réchauffer légèrement avec le fer à repasser si besoin !). Il reste des marques ? Vous pouvez renouveler l’opération autant de fois que nécessaire ! 

 

L’astuce en + : 

Nettoyage à sec… sur surface sèche ! On fait attention à ne mouiller ni la terre ni le textile quand on l’emploie ! 

 

Un savon à base de terre de Sommières

Et si vous combiniez les propriétés de la terre de Sommières à celles du savon de Marseille ? On a trouvé une petite recette simple… Waouh, ça promet pour un linge impeccable ! 

 

Notre mode d’emploi : 

  • Dans un récipient, on verse 5 cuillères à soupe de terre de Sommières et 1 cuillère à soupe de savon de Marseille en paillettes. 

  • On ajoute un peu d'eau chaude.  

  • On mélange le tout pour former une pâte homogène, assez lisse et compacte. 

  • On laisse sécher à l'air libre : la pâte va se solidifier et devenir un morceau de savon ! 

On peut s’en servir ensuite contre une tache tenace ou en pré-détachant avant son lavage habituel ! 

 

L’astuce en + : 

Plus de terre de Sommières dans les placards ? Dans l’urgence, on peut la remplacer par de la farine, du talc ou de la fécule de maïs. Ils ont un effet buvard moins performant mais ce sera déjà bien utile ! 

 

Connaissiez-vous les propriétés de la terre de Sommières ? D’autres conseils d’utilisation ? Partagez vos expériences dans les commentaires !  

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus