Les types de coton caractéristiques : du denim à la gabardine

Noter cet article: 
Aucun vote
types de cotons

Le point commun entre un manteau gabardine, un pantalon denim, une chemise velours, une serviette éponge ou un sweat molleton ? Ils sont tous en coton ! Et oui ! En plus des cotons classiques, cette fibre textile s’invente et se réinvente pour créer des vêtements incontournables ou du linge de maison très confortable. On fait le tour des autres types de cotons ! 

Type de coton n°1 : l’éponge 

Le coton éponge est composé de petites bouclettes (sa particularité !) qui le rendent très absorbant. Sans surprise, c’est la matière naturelle préférée pour le linge de bain (peignoirs, serviettes pour la douche ou la plage...). Il est également souvent utilisé pour les bavoirs et autres affaires de bébé.  

 

L'entretien du coton éponge 

Lavages jusqu’à 60°C avec une lessive liquide. Après, il existe des astuces pour garder des serviettes toutes douces ! 

  

Type de coton n°2 : le molleton 

Hop ! On sort le coton gratté, une qualité de coton spécifique, pour fabriquer ce molleton. Résultat : un tissu duveteux, moelleux, doux et chaud.... Bonheur ! On le retrouve souvent dans la confection des joggings ou des vestes d’intérieur mais aussi des peignoirs, des layettes, des couvertures...  

 

L'entretien du molleton

S’il n’est pas mélangé à d’autres matières, il supporte des températures de lavage jusqu’à 60°C et un repassage en mode « coton ». Côté sèche-linge, c’est uniquement si l’étiquette du linge l’autorise ! 

  

Type de coton n°3 : le denim 

Une toile qui nous vient « de Nîmes » et qui est à l’origine du jean ! C’est la méthode du tissage (très serré avec des fils entrelacés) qui a séduit pour fabriquer ce pantalon qui devait être... un vêtement de travail ! La laine et la soie, utilisées au départ pour la toile de Nîmes, ont laissé la place au coton. Le denim est rigide et solide, le plus souvent de couleur bleue.

 

Aujourd’hui, le denim permet la création de jupes, salopettes, chemises, vestes... Des pièces de dressing intemporelles et résistantes !  

 

L'entretien du denim

On le lave à l’envers ! On préfère une lessive liquide, sans agents blanchissants. On évite le sèche-linge qui va froisser la toile. Un repassage à température moyenne et voilà ! 

 

Type de coton n°4 : le chambray 

Une matière douce et confortable qui ressemble au denim... mais en plus léger ! Le chambray peut être pur coton ou mélangé avec du polyester, une fibre synthétique très courante. 

 

En fait, tout dépend de ce que l’on veut en faire : des robes pour les femmes, des chemises pour les hommes, des habits mixtes pour l’été... ou des vêtements avec plus de tenue comme un petit blouson, un pantalon ou même un vêtement de travail. Associé à certains fils de couleur, on obtient même un tissu chiné.

 

Aucun doute, le chambray c’est looké ! 

 

L'entretien du chambray

Un lavage à 30°C ou 40°C, un essorage à 600 tours/min, un repassage à moyenne température. Il tolère même le sèche-linge si besoin. Top ! 

  

Type de coton n°5 : le velours 

Oui, le coton existe également sous cette forme ! En choisissant le coton pour obtenir cette matière veloutée, on obtient un tissu rigide mais qui reste fluide, généralement avec de fines rayures. Un textile bien adapté pour tous les vêtements d’hiver comme des pantalons, robes, jupes et vestes. 

 

On peut le trouver en velours ras : idéal pour les habits des enfants.  

 

L'entretien du velours

On retourne ses vêtements, on les glisse dans le tambour de la machine et on lance un programme à 30°C avec essorage doux. Si besoin, on découvre d’autres solutions pour nettoyer ses meubles en velours ! 

 

Type de coton n°6 : la gabardine 

Gabardine, ce n'est pas seulement le nom d'un manteau. C'est aussi le nom d'un tissu de coton. Eh oui ! Si on s’en sert pour faire des vêtements d’extérieur, c’est parce que ce tissu est résistant, raide, imperméable à l’air et à l’eau, peu froissable, respirant... On comprend son utilisation pour confectionner des trench-coat. Mais pas seulement ! On le retrouve en pantalons, robes... 

 

L'entretien de la gabardine

 La gabardine de coton se lave jusqu’à 60°C et se repasse à température moyenne. Si elle est mélangée, on se contente d’un programme à 30°C ! 

 

Saviez-vous que le coton se déclinait en autant de variétés ? Que pensez-vous de cette fibre textile ? On se dit tout dans les commentaires pour voir si c’est la ouate qu’on préfère ? 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer