Bonnet, gants, écharpe : comment entretenir ses accessoires d’hiver ?

Noter cet article: 
5 pour 2 votes
laver bonnet gants echarpe

Quand il fait froid, on est bien content(e) de pouvoir compter sur des gants, une écharpe, un bonnet... Malheureusement, on néglige souvent leur lavage. Et là, entre pollution ou transpiration, ils deviennent un peu des nids à microbes. Arf ! On vous dit comment entretenir vos accessoires d’hiver selon leurs matières pour qu’ils restent sains et douillets ! 

On lave ses bonnets, écharpes et gants en laine 

La laine est une matière textile naturelle agréable à porter pour ne pas avoir froid alors on l’aime en bonnet, écharpe et gants. Tant mieux ! Car si cette fibre est délicate, son nettoyage reste assez simple. Il existe de nombreux types de laine : vérifiez déjà l'étiquette de lavage mais il est possible qu'un passage en machine à 40°C (ou cycle « linge délicat »), avec une lessive spéciale laine soit suffisant ! On fait ensuite sécher son linge à l'air libre. 

 

Lave-linge interdit ? Faites tremper vos accessoires dans l'eau tiède et un peu de shampoing doux. Rincez bien et essorez délicatement dans une serviette avant de laisser sécher tranquillement. Hop ! 

 

L'astuce en +

Votre bonnet risque de se salir plus vite au contact des cheveux (à tendance grasse ou non) : offrez-lui un brin de toilette entre deux lessives ! Saupoudrez l'intérieur de shampoing sec, patientez 1h et tapotez pour éliminer le plus gros. 

  

On lave ses gants ou sa chapka en cuir 

Quand il s’agit de laver ses gants ou son bonnet en cuir, on peut faire un carton... Rien à voir avec un gros succès, mais plutôt un aspect rigide. Oups ! Rassurez-vous, avec cette méthode simple, vous allez vous en sortir haut la main (pour les gants) et la tête haute (pour la chapka) ! 

 

Il existe des lotions nettoyantes spécifiques pour le cuir. Cela dit, une crème hydratante pour bébé ou votre lait démaquillant peuvent faire l’affaire !  

  • Imbibez un chiffon et étalez une fine couche de produit sur votre accessoire en tapotant. 

  • Passez partout pour éviter ensuite les différences de couleur. On fait donc bien les 10 doigts de ses gants ! 

  • Laissez sécher loin d’une source de chaleur en enfilant vos accessoires de temps en temps pour qu’ils gardent leur forme. 

  • Lustrez. 

 Vous pouvez également mélanger quelques gouttes de vinaigre blanc au lait : il éliminera certaines taches sur le cuir, tout comme certaines bactéries... Cool !  

 

L’astuce en + : 

Le cuir de vos gants est lavable ? Dans ce cas, enfilez-les et lavez-vous les mains à l'eau savonneuse. Rincez et retirez vos gants pour les sécher avec une serviette. Enfilez-les à nouveau et gardez-les quelques minutes en bougeant vos doigts afin que vos gants gardent leur forme. 

 

On lave ses gants ou sa chapka en daim  

On sort la brosse et on met la gomme... à daim ! Oui, pour nettoyer du daim, il faut des outils spécifiques qui vont y aller en douceur mais en profondeur. 

  • Étape 1 : on commence avec la brosse. Elle peut suffire pour éliminer les saletés et redresser les fibres.  

  • Étape 2 : on continue avec la gomme s’il reste des taches tenaces. Elle participe également à redonner un bel aspect à la matière.  

  • Étape 3 : on imperméabilise. Obligatoire ! À faire toutes les 10 sorties ou après avoir bien pris la pluie. 

 À propos de pluie, si elle a laissé des traces qui ne partent pas, imbibez un chiffon propre de vinaigre blanc à peine dilué dans de l’eau. Frottez la tache et même au-delà pour éviter les auréoles. Rincez avec une éponge humide et faites sécher. Hop !  

 

On entretient son écharpe ou son bonnet en (fausse) fourrure 

Une chapka toute de (fausse) fourrure vêtue. Ou en bordure de son bonnet, en pompon, en écharpe... Même les gants peuvent en arborer au niveau des manches. De quoi conserver de belles mains en hiver ! Quelques gestes clés pour préserver sa qualité : 

 

Nettoyer la vraie fourrure 

Imbibez un chiffon propre de térébenthine. Essorez-le bien puis « lissez » les poils avec. Une fois cette opération terminée, on enchaîne avec un autre chiffon humidifié à l’eau claire afin de stopper l’action du produit. On essuie avec une serviette sèche. 

 

L’astuce en + : 

Si vous utilisez de l’ammoniaque pour nettoyer la doublure de votre accessoire, elle ne doit pas toucher votre fourrure... 

 

Nettoyer la fausse fourrure 

On reprend les conseils pour la laine !  

  • Pour un trempage à la main, 10 min suffisent avant de rincer à l'eau tout juste tiède. Douchez-la jusqu'à ce que l'eau devienne claire. Épongez dans une serviette et séchez à plat, loin d'une source de chaleur. 

  • Le lave-linge est toléré mais à éviter. Impossible de faire autrement ? Dans ce cas, choisissez votre programme laine avec un essorage minimum. 

 L'astuce en +

Mouillés, les poils collent entre eux. Ne cherchez pas à les séparer. Attendez que votre fausse fourrure soit sèche et brossez-la dans les deux sens avant de la secouer. Quelle volume et souplesse ! 

 

On entretient les doublures de ses accessoires d’hiver 

Si la laine se suffit à elle-même, ce n’est pas le cas du cuir, du daim, de la fourrure : ils ont souvent besoin d’une doublure ! On ne l’oublie pas lors de l’entretien de ses accessoires, quitte à s’en occuper dans un deuxième temps pour faire sécher correctement intérieur et extérieur. 

  • Doublure en viscose, polyamide ou soie : on passe une éponge humidifiée d’une eau tiède légèrement savonneuse (savon de Marseille, lessive liquide pour linge délicat, shampoing doux...). Rincez avec une éponge toujours bien essorée. Faites sécher. Autre solution « de fond » : passez un chiffon imprégné de quelques gouttes d’ammoniaque (en respectant le mode d’emploi de ce produit) et séchez loin d’une source de chaleur.  

  • Doublure en peau retournée. Humm, cette bonne épaisseur lainée qui vient border nos gants ou nos chapkas... Pour la laver, frottez-la délicatement avec la mousse d'une lessive spéciale laine, à l’aide d’un gant bien essoré. Rincez et séchez au maximum avec une serviette. 

 Une mauvaise odeur s’est incrustée dans votre chapka ? Saupoudrez de bicarbonate de soude et laissez agir toute la une nuit avant de secouer pour enlever la poudre. Exit parfum indélicat mais aussi parasites comme les poux. Au cas où...  

 

On entretient ses gants de ski 

Les vêtements de ski sont souvent dans des matières textiles particulières pour résister au froid et à l’humidité de la neige. Pour prendre soin de vos gants ou vos moufles, rien ne vaut le nettoyage... à la main !  

  • Versez quelques gouttes de lessive spéciale linge délicat dans de l’eau tiède. 

  • Trempez vos gants et frottez doucement avec une brosse si vous avez des taches localisées. 

  • Rincez et essorez légèrement vos gants avant de les faire sécher en position verticale, loin d’une source de chaleur. 

  • Une fois secs, imperméabilisez-les avec des cristaux d’alun. 

 Avec tout ça, vous devriez avoir chaud de la tête aux mains, non ? D’autres astuces pour laver ses accessoires d’hiver ? Partagez-les dans les commentaires ! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer