Comment laver son oreiller ?

Noter cet article: 
5 pour 3 votes
laver oreiller

Saviez-vous que le premier samedi du mois d’avril était la Journée Mondiale… de la bataille d’oreiller ? Si ! Si ! Et cet événement ludique est célébré depuis 2009 ! Inutile de dire qu’après y avoir participé (et bien rigolé), son oreiller doit avoir besoin d’un bon nettoyage… Cela dit, c’est toute l’année qu’il mérite qu’on en prenne soin. Car chaque nuit, il bataille déjà contre notre sueur et les acariens (entre autres !) pour nous permettre de faire de beaux rêves. En plumes, duvet, synthétique ou à mémoire de forme, on vous dit comment bien laver votre oreiller sans vous prendre la tête…

On lave son oreiller régulièrement

Une règle « dort » pour qu’il nous dure plus longtemps. C’est qu’on l’aime notre oreiller ! On a même souvent pris le temps de bien le choisir pour qu’il réponde à nos envies de bien-être.

 

Sauf que pendant notre sommeil, il est mis à rude épreuve : transpiration, production de sébum, cellules mortes, larmes sont autant de facteurs qui se collent à lui pour devenir un superbe foyer à bactéries et acariens.

 

C’est pourquoi nettoyer son oreiller tous les 3 mois est une belle habitude à prendre. Et pour savoir de quelle façon, on regarde son étiquette d’entretien pour voir s’il peut être lavé à la main ou en machine, ou s’il vaut mieux le confier à un pressing.

 

Comment nettoyer un oreiller en plumes ou en duvet ?

On se dit que ça va être compliqué. En fait, pas tant que ça !

 

S’il peut passer en machine :

Un cycle à 40° sans essorage (attention, c’est important) est un bon programme. Vous pouvez même y glisser une ou deux balles de tennis pour que votre oreiller garde son gonflant !

 

Ensuite, direction le sèche-linge. Pratique non ? Si vous n’en possédez pas, posez votre oreiller à plat et laissez le temps faire. Ça veut dire, attendre plusieurs heures ! Car il est bien important qu’un oreiller soit parfaitement sec avant de le réutiliser, sinon il pourrait s’abîmer.

 

Pensez à le retourner de temps en temps pour qu’il sèche de manière uniforme tout en lui redonnant son gonflant (qu’est-ce qu’on pense à lui !).

 

L’astuce en + :

Lavez vos oreillers par deux si vous le pouvez : moins perdus dans le tambour de la machine, ils garderont une plus jolie forme !

 

Il vaut mieux un lavage à la main ?

  • Plongez votre oreiller dans un peu d’eau tiède savonneuse.

  • Frottez-le doucement.

  • Rincez-le bien comme il faut.

  • Et faites-le sécher à plat, comme indiqué plus haut.

Comment laver un oreiller en ouate ?

On le glisse dans la machine pour un programme à 40° ou 60° puis on enchaîne avec le sèche-linge ou on le pose à plat.

 

Quelle différence alors avec un oreiller en plumes ou duvet ? On remplit bien le tambour avant de tout lancer !

 

Un oreiller en ouate risque plus facilement de se déformer au lavage : ainsi compressé, il sera mieux protégé. Ça tombe bien, en général, quand on se décide à laver son oreiller, on en profite pour changer les draps, les housses de couette… De quoi vite faire une bonne lessive !

 

Comment laver un oreiller à mémoire de forme ?

Traitement de faveur pour ce type d’oreiller qui enregistre la forme de notre tête et de notre nuque pour soulager les cervicales !

  • On prend soin de retirer la taie bien sûr, mais aussi les différentes housses qui protègent souvent ce type d’oreiller.

  • On remplit sa baignoire, son évier ou une grosse bassine d’eau tiède.

  • On ajoute de la lessive et on mélange bien.

  • On plonge son oreiller et on l’imprègne correctement.

  • On le pétrit pour retirer la saleté incrustée.

  • On rince à l’eau claire jusqu’à disparition de la mousse ! Oui, ça prend un peu de temps mais après, quel bonheur…

L’astuce en + :

Une housse de protection sous la taie d’oreiller ? Quelle bonne idée à adopter pour encore mieux protéger tous ses oreillers !

 

Comment récupérer un oreiller jauni ?

La faute essentiellement à la sueur. Mais tout comme il existe des solutions pour enlever une tache de transpiration sur un vêtement, il existe des astuces pour laver un oreiller jauni et en profiter pour lui redonner son blanc d’origine :

  • En machine, ajoutez 1/2 tasse de cristaux de soude à votre lessive. Vous en profiterez pour détartrer votre appareil électroménager. Parfait !

  • Autre méthode : ajoutez de l’eau oxygénée dans votre bac.

  • Si vous devez laver votre oreiller à la main, faites fondre un paquet de bicarbonate de soude (500g) dans la dernière eau de rinçage. Hop !

Avec tout ça, votre oreiller devrait garder une jolie forme… pour environ 2 à 3 ans ! À ce propos, quand vous le pliez en deux, il ne bouge plus ? C’est peut-être qu’il est temps de le remplacer…

 

Avec toutes ces informations, on espère que vous n’aurez plus à batailler pour laver votre oreiller ! D’autres conseils à partager dans les commentaires pour bien l’entretenir ?

 

Commentez

(12 commentaires)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
Merci pour ces conseils trés utiles surtout pour les oreillers jaunis
merci pour les conseils tres utiles quand on veut laver les oreillers sans faire d erreur
merci pour ces conseils !!! très utiles pour les oreillers qui jaunissent
pas mal ces astuces je savais pas pour le lavage je l'apprend aujourd'hui moi je mettais deux taies d'oreiller pour éviter de salir l'oreiller
séchage des oreillers en sèche-linge mais quel programme ?? merci
Bonjour, un programme pas trop chaud comme le programme doux/délicat sera très bien. Belle journée à vous ☼
Pour des oreillers en plume et éviter que celle-ci moisisse ou prenne 1 mauvaise odeur, j'ai décousu une partie de l'enveloppe de l'oreiller pour retirer toute la plume. Lavage de l'enveloppe puis lavage des plumes que j'ai laissées sécher à l'air libre. Après séchage complet de tout, j'ai rembourré l'oreiller avec la plume séchée et recousu l'ouverture. J'avais trop peur que les plumes mal séchées donne 1 mauvaise odeur et donc de détériorer l'oreiller !
Personnellement j'en ai opté pour la taie d'oreiller. Concernant les conseils de lavage, extrêmement pratique. Merci.
oreiller jauni cristaux de soude ou bicarbonate de soude dans la machine ?
Super pour le bicarbonate pour le reste je pratiquas déjà Merci
très précieux conseils ! je me suis "plantée" plusieurs fois avec des oreillers fragiles ... merci !
le bicarbonate dans la machine pour blanchir mes taies je note et si ça la nettoie en plus! et je la fait tourner en heures creuse.
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus