Vos éco-gestes mettent leur tablier de cuisine

Noter cet article: 
Aucun vote
économies d'énergie en cuisine

En cuisine, les éco-gestes nous font goûter aux économies d’énergie et d’eau. Tout comme on évite le gaspillage alimentaire, on fait son compost et on accommode ses restes, voici des astuces pour nettoyer, faire des économies et  préserver l’environnement à coup de bons réflexes, pleins de bon sens.

Nettoyer sa vaisselle à la main : un éco-geste à prendre avec des gants

 

La vaisselle est très consommatrice d’eau et soulève un fameux débat : vaisselle à la main ou au lave-vaisselle ? En fait cela dépend de comment on la fait.

 

Le nettoyage de la vaisselle à la main consomme en moyenne 42 litres (contre 12 litres pour le lave-vaisselle, source étude Eurofins 2009), mais certains en réduisent le volume à… 10 litres. Comment ça ?

 

Ne pas laisser couler l’eau.

 

Utiliser 2 bacs (lavage et rinçage).

 

Se servir de l’eau de cuisson pour dégraisser et prélaver, puis laver à l’eau froide.

 

Ne pas surdoser le liquide vaisselle (ça ne lave pas mieux, rejette plus de détergent dans la nature et utilise plus d’eau pour rincer…).

 

Le lave-vaisselle, lui, a une consommation d’eau optimale, à condition d’être bien rempli et d’utiliser le mode Eco (plus basse température). Il est préférable en outre de :

 

Vérifier régulièrement que son filtre est lavé.

 

Se passer du mode séchage et ouvrir la porte du lave-vaisselle à la place.

 

Faire tourner le lave-vaisselle pendant les heures creuses.

 

Choisir un lave-vaisselle plus économe en eau et en énergie (voir étiquette énergie, plus bas).

 

Respecter les doses de détergent conseillées par le fabricant pour optimiser l’impact écologique.

 

Nettoyer votre lave-vaisselle régulièrement pour qu'il reste performant

 

Correctement utilisé, le lave-vaisselle permet de faire d'importantes économies d'eau par rapport à une vaisselle à la main.

 

Réfrigérateur congélateur : comment réduire leur consommation d’électricité

 

Comme pour n’importe quel appareil électroménager, on le choisira en comparant les performances énergétiques grâce à l’étiquette énergie : de A+++ pour les meilleurs en vert foncé, à D pour les moins bons en (lanterne) rouge. Une fois chez vous, prenez garde à :

 

Dégivrer souvent. 5 cm de glace peut tripler la consommation électrique. À la spatule en bois, ou en vaporisant de l’eau chaude sur les parois.

 

L’écarter des sources de chaleur.

 

Le décoller à 5 cm du mur, nettoyer la grille arrière deux fois par an minimum pour bien aérer.

 

Eviter la surchauffe qui le font plus consommer (n’y placer que des aliments froids, ne pas trop l’encombrer, retirer les emballages qui vont consommer de l’énergie pour être refroidis).

 

Vérifiez les températures : +4°C pour le frigo, -15°C pour le congélateur.

 

Avec ces bonnes pratiques, préparez-vous à faire des économies d'énergie non négligeables.

 

Comment faire des économies d’énergie ? Chaud devant !

 

Chauffer aussi peut être gourmand en énergie. Découvrez comment faire des économies en adoptant ces petits gestes qui allègeront la facture.

 

Une plaque à induction, dont le confort de cuisson est comparable au gaz, consomme 30% d’énergie de moins qu’un vitrocéramique.

 

Pour faire bouillir de l’eau, utilisez une bouilloire (plus rapide) ou mettez un couvercle (1,5 litres d’eau demande 4 fois moins d’énergie avec un couvercle).

 

Pour les réchauffages, le four micro-ondes consomme 5 fois moins que le four traditionnel.

 

Profitez de la chaleur résiduelle des plaques et éteignez un peu avant la fin de la cuisson.

 

Une cuisine naturellement pimpante

 

Saviez-vous qu’un évier contient généralement plus de bactéries que des toilettes ? La faute aux aliments, qui peuvent vite malmener l’hygiène de votre cuisine. Remédions-y, avec des astuces au naturel.

 

L’évier (que vous ne voyez plus de la même manière maintenant) ? Trois gouttes d’huile essentielle désinfectante s’il est en céramique, un mélange d’eau, de vinaigre et de citron pour de l’inox, ou du savon noir pour les matériaux de synthèse.

 

Le nettoyage du réfrigérateur ? Facile : toutes les deux semaines au vinaigre blanc (c’est un antibactérien ET un dégraissant), sans oublier les joints à la brosse à dents.

 

Les odeurs du frigo ? Bien emballer viande et produits entamés, ne pas laisser pourrir les légumes, et placer une coupelle de bicarbonate de soude (ou un demi-citron) feront largement l’affaire.

 

la cuisine en général (table, plan de travail…) ? Voici un cocktail fait maison : une cuillère à café de savon noir dilué dans un litre d’eau tiède, et quelques gouttes d’huile essentielle de thym (antibactérien).

 

Vous aimez cet article ?

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo

les consignes de tri

Le recyclage : vos marques aussi ont leur mot à dire :

découvrez leurs conseils
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus