Désamorcer les litiges avec votre voisin

Noter cet article: 
3.5 pour 2 votes
litige voisins

La fête des voisins est une occasion d’apprendre à connaître vos voisins et de sympathiser avec eux. Mais c’est aussi une occasion de mettre les choses à plat et d’aborder ce qui vous agace et qui pourrait être cause d’un litige de voisinage. Voici quelques pistes pour le faire calmement et avec diplomatie.

Profiter de l’ambiance festive pour discuter

Votre voisin a des enfants bruyants, un chien qui aboie, une fâcheuse tendance à écouter la radio trop fort ou pour mauvaise habitude de jeter ses mégots de cigarette par la fenêtre ?

Profitez de la fête des voisins pour lui en parler de manière décontractée. Un verre à la main, allez trouver votre voisin et engagez la conversation avec lui. Essayez ensuite tout simplement d’amener la discussion vers la question des problèmes de voisinage.

N’hésitez pas à faire preuve d’humour et à vous servir d’un prétexte pour aborder le sujet. Par exemple, en voyant un voisin fumer sur le balcon, abordez ce fâcheux problèmes de mégots. Cette astuce vous permettra d’aborder le sujet de manière informelle et de désamorcer un litige de voisinage.

 

Rester calme et diplomate

En discutant avec votre voisin vous serez peut-être surpris. En effet, il se peut d’abord qu’il soit de bonne foi et totalement inconscient de la gêne qu’il occasionne. Ensuite, il se peut qu’il ait également des reproches à vous faire. En effet, on n’a souvent pas conscience du bruit que l’on fait. Dans ce cas, inutile d’entrer en litige avec votre voisin, une discussion suffira pour mettre les choses au point. Restez calme et diplomate quoi qu’il arrive et parlez franchement mais sans colère.

 

Les solutions en cas de litige avec votre voisin

Si une discussion à l’amiable ne suffit pas et si vos relations avec vos voisins se détériorent d’autres solutions sont possibles. Pour commencer, rédigez une lettre que vous glisserez dans sa boîte aux lettres en en conservant une copie. S’il ne vous répond pas et ne cesse pas ses nuisances, envoyez-lui une lettre recommandée avec accusé de réception. L’étape suivante consiste à contacter votre syndic’ ou la police dans le pire des cas.

 

Vous aimez cet article ?

Commentez

(2 commentaires)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
Votre article est sympatique et permet de prendre de manière plus légère un problème avec un voisin.
Vous en avez de l'expérience, cela se sent et se voit. Pas d'autre commentaire, à appliquer. Bravo et merci
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus