Faire son compost : conseils et astuces pour débutant

Noter cet article: 
5 pour 1 vote
astuces pour faire son compost

On entend de plus en plus parler du compost, et pour cause ! Super écolo et économique, il possède de nombreux avantages. Mais comment s’y prendre quand on n’y connaît rien ? Suivez le guide !

Composter, qu’est-ce que c’est exactement ?

Avant de se lancer dans la fabrication de son propre compost, il faut bien entendu comprendre de quoi il s’agit. Faire son compost, c’est tout simplement recycler ses déchets organiques de jardin et de maison en les amassant en un tas qui va progressivement se décomposer.

 

Au fur et à mesure, divers vers de terre et bactéries vont se charger de transformer vos déchets en un terreau naturel, fertile et ultra utile : le fameux compost !

 

Une fois prêt, il devient un engrais organique d’exception, limite le coût et l’impact du traitement de vos déchets, et permet ainsi d’avoir un impact positif à petite comme à grande échelle.

 

Que peut-on mettre dans le compost ?

Pas toujours facile de savoir ce qu’on peut mettre à composter

 

Pour vous aider, voici une liste (non exhaustive) de ce que vous pouvez composter les yeux fermés :

  • Tous les déchets du jardin, à l’exception de la terre, du sable, des plantes malades (vigilance particulière sur les rosiers), des plantes à grains, des cendres de bois et du gros bois

  • Épluchures de fruits et légumes

  • Restes de nourriture (mais surtout pas la viande !)

  • Coquilles d’œufs et d’arachides

  • Essuie-tout à condition qu’il soit humide ou mouillé

  • Sachets de thé, filtres à café et marc de café

  • Journaux, cartons et autres papiers s’ils sont en morceaux…

Astuce : plus les déchets compostés sont variés, plus votre compost sera de bonne qualité !

 

Comment bien le réussir ?

Il existe plusieurs méthodes :

  • un tas à même le sol

  • dans un bac composteur

Sachez que la méthode la plus facile est de former un tas à même le sol dans un endroit à mi-ombre de votre jardin, et à l’abri du vent. La taille idéale d’un tas de compost est d’un mètre sur un mètre. Il suffit de superposer des couches successives de déchets, que vous arroserez généreusement à chaque fois et mélangerez au fur et à mesure à l’aide d’une fourche : une bonne aération est indispensable ! Si besoin, vous pouvez le recouvrir de paille pour le protéger du froid.

 

Généralement, le compost est prêt au bout de 3 à 6 mois en période estivale, et de 6 à 9 mois en période hivernale. L’un des indices clés pour repérer un compost mûr est de tester sa consistance : s’il s’effrite très facilement dans votre main, il est prêt !

 

Véritable geste écologique, faire son compost est utile et pratique. Si vous disposez d’un jardin, n’hésitez plus !

 

Vous compostez depuis longtemps ? Complétez notre article avec votre expérience dans les commentaires !

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus