Comment entretenir et nettoyer sa VMC ?

Noter cet article: 
2.5 pour 2 votes
entretenir et nettoyer une vmc

Peu nettoyée et mal entretenue, une VMC (Ventilation mécanique contrôlée) accumule de la poussière, ce qui entraîne un encrassement et un vieillissement prématuré du matériel, pouvant avoir des effets négatifs sur votre santé. Pour un logement sain, voici nos conseils pour l'entretien de votre VMC.

Bien choisir son moment

Contrairement à ce que nous pourrions penser, le nettoyage de la VMC s’effectue à une période précise : le printemps.

 

En effet, le fonctionnement du chauffage et le manque d’aération de vos pièces en hiver causent une utilisation intensive de votre VMC. Il est cependant fortement recommandé de procéder à un simple dépoussiérage régulier, tout au long de l’année.

 

Pour le nettoyage de printemps de votre VMC

Avant de penser nettoyage, il faut penser sécurité : n’oubliez pas de couper le courant !

Equipez-vous d’un aspirateur, d’un chiffon humide, d’eau chaude, d’un dégraissant et suivez une à une les étapes pour un nettoyage efficace :

  • Retirez les bouches d’aération, les éléments les plus sollicités et donc les plus sales !

  • Dépoussiérez-les à l’aide de votre aspirateur.

  • Faites les tremper dans quelques gouttes de dégraissant diluées dans de l’eau chaude.

  • Nettoyez ensuite ventilateur et filtres avec ce même dégraissant. Si les filtres sont trop abîmés, n’hésitez pas à les changer !

  • Terminez en dépoussiérant l’intérieur des gaines de la VMC et replacez les bouches d’aération une fois sèches.

 

Astuce + : certaines bouches d’aération sont hygroréglables, c’est-à-dire qu’elles s’adaptent au taux d’humidité de la pièce. Il ne faut donc pas les mouiller : préférez un chiffon légèrement humidifié.

 

Pour l’entretien trimestriel de la VMC

L’opération sera plus simple et rapide : dépoussiérez les bouches d’aération et nettoyez à l’aide d’une éponge et de produit vaisselle (ou de savon). Pour cette opération, privilégiez les pièces à fort trafic comme les chambres, salles de bain ou cuisines.

 

Tous les 2 à 3 ans, l’entretien de votre VMC doit être réalisé par un professionnel qui se chargera du nettoyage, du maintien des gaines, du caisson central, de la vérification des entrées d’air et du fonctionnement général. Une intervention obligatoire pour toutes les VMC à gaz !

 

Vous avez d'autres astuce pour l'entretien de la VMC ? Partagez-les dans les commentaires !

 

Vous aimez cet article ?

Commentez

(2 commentaires)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
pas de bons de réductions de swiffer
facile ! Comment nettoyer les tuyauteries !!!!
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus