Les bonnes pratiques pour garder une maison saine

Noter cet article: 
Aucun vote
humidité maison saine

Afin de prévenir les problèmes d’humidité, d’allergies et d’inconfort au quotidien, il est important que la qualité de votre air intérieur reste optimale. Bonne nouvelle : c’est à la portée de tous à condition d’adopter de bonnes habitudes au quotidien !

 

Bonne pratique n°1 : aérez correctement votre maison

S’il y a bien une habitude à adopter pour conserver un air sain, c’est celle-ci ! Été comme hiver, il est primordial d’aérer sa maison pour en renouveler l’air. Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur.

 

Les responsables ? Vos produits d’entretien, la poussière, l’humidité, la peinture et le vernis des meubles le tout dans un volume d’air restreint. Plutôt que de laisser une fenêtre entrouverte toute la journée, ouvrez en grand 15 minutes par jour afin de renouveler l’air de tout votre logement.

 

Essayez de le faire en dehors de heures « de pointe » où l’air est plus pollué : l’idéal est d’aérer le matin avant 10h, en particulier si vous êtes sensible au pollen car l’atmosphère contient beaucoup moins de pollen le matin.

 

Prenez l’habitude d’ouvrir les fenêtres lorsque vous faites le ménage ou que vous bricolez, et soyez particulièrement vigilant à l’aération de la cuisine et de la salle de bains, deux pièces où l’humidité a tendance à s’accumuler facilement.

 

Bonne pratique n°2 : croyez aux bienfaits des plantes

En plus d’être décoratives, les plantes d’intérieur sont utiles ! Certaines ont une fonction dépolluante permettant d’assainir l’air intérieur. Grâce aux stomates qui composent leur épiderme, les plantes transforment les molécules toxiques de l’air en nutriments.

 

Voici une liste non-exhaustive des plantes dépolluantes vers lesquelles vous tourner : le philodendron (l’une des plus efficaces !), le lierre, le jasmin, le ficus, l’orchidée… Il y en a pour tous les goûts et toutes les pièces !

 

Bonne pratique n°3 : ne faites pas sécher votre linge à l’intérieur

Un air de mauvaise qualité à l’intérieur est souvent causé par un taux d’humidité trop élevé. Cette humidité provoque des moisissures qui favorisent les allergies, les acariens ainsi que les mauvaises odeurs.

 

L’un des moyens les plus simples et efficaces de réduire l’humidité chez vous est d’éviter de faire sécher des vêtements à l’intérieur de votre logement. L’eau contenue dans les tissus s’évapore et vient se loger dans les murs.

 

S’il ne vous est pas possible d’étendre votre linge à l’extérieur, vous pouvez le faire sécher sur un étendoir que vous placez près d’une fenêtre grande ouverte. Dernière solution, même si elle est moins écologique : le sèche-linge.

 

Bonne pratique n°5 : maintenez une température idéale

Si un air trop humide risque de faire des dégâts, un air trop sec n’est pas non plus recommandé ! Tout est une question d’équilibre… Il faut d’abord savoir que la température ne doit pas être tout à fait la même d’une pièce à l’autre.

 

Une température de 19 °C est conseillée dans les pièces à vivre, tandis qu’elle doit plutôt se situer autour de 16 °C dans les chambres et de 21 °C dans les pièces d’eau.

 

L’astuce en + : Et si vous installiez un absorbeur d'humidité ? Vous pouvez même le fabriquer vous-même ! Cet objet très utile absorbe l’humidité et vous permet de conserver chez vous un taux d’humidité idéal.

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus