Comment nettoyer son vélo ? Les 5 étapes clés !

Noter cet article: 
Aucun vote
nettoyer vélo

Il nous fait parfois suer quand il faut grimper une pente... En attendant, le vélo classique a de plus en plus la cote ! Balades en famille, sorties sportives en VTT, déplacements quotidiens : on aime ce moyen de transport économique et écologique. Pour en prendre soin, on vous dit comment nettoyer votre vélo. Suivez le guid...on ! 

Pourquoi et quand nettoyer son vélo ? 

Sans mystère, nettoyer son vélo, c'est l'entretenir ! Il résistera ainsi plus longtemps aux intempéries comme la pluie ou aux parasites comme la poussière. Ce sera aussi plus confortable : une chaîne qui glisse bien, des pédales qui tournent bien... Oui, il sera plus performant. De quoi avaler les kilomètres ! 

  • Vous possédez un VTT ou un vélo de course ? C'est une bonne idée de lui donner un coup de propre après chaque sortie.  

  • Vous possédez un vélo de ville, nettoyez-le une fois par semaine s'il est votre moyen de transport quotidien, une ou deux fois par mois si vous le sortez ponctuellement pour des balades... 

Quel matériel pour laver son vélo ? 

Pour laver votre vélo, vous aurez besoin de matériel et produits ménagers classiques mais également de produits spécifiques. Rien de compliqué à trouver, rassurez-vous ! Quel que soit votre modèle, munissez-vous de : 

  • 1 seau

  • 1 éponge

  • 1 dégraissant 

  • 1 produit nettoyant. Ce peut être du liquide vaisselle !

  • 1 lubrifiant ou huile pour vélo

  • Des brosses à poils durs et souples. Il existe des kits dédiés au cyclisme. Sinon, recyclez celles de votre ménage quotidien. Les vieilles brosses à dents peuvent aussi se révéler très utiles ! 

  • 1 chiffon

Etape n°1 pour laver son vélo : on s'installe ! 

Oui, avant toute chose, place à... l'installation ! Car de la place, vous allez en avoir besoin : de quoi pouvoir tourner autour de votre vélo. Par ailleurs, il ne doit pas bouger pour faciliter le nettoyage. Vous pouvez vous équiper d’un support pour vélo ou d’un pied d’atelier : on le fixe dessus, et hop !  

 

Vous n’en possédez pas ? Pas de panique ! Après avoir retiré tous les accessoires (sacoche, gourde, gps...), retournez tout simplement votre vélo et posez-le à même le sol sur la selle et le guidon. Toujours à l'envers, vous pouvez également le poser contre un mur, une barrière, un arbre si cela est encore plus stable. 

 

Une fois que c'est bon, pour pouvez démonter les roues. Rien de plus pratique pour accéder sans difficulté aux différentes zones de la transmission et du cadre. Autant ne pas se priver ! 

 

Etape n°2 pour laver son vélo : on dégraisse la transmission 

La pauvre, elle en absorbe des saletés au fil des kilomètres ! La transmission est composée de la chaîne, du pédalier avec son boîtier, des pédales, des dérailleurs, des pignons, des leviers de vitesses, des câbles... Quasiment tout le vélo, quoi ! 

 

C'est donc une partie essentielle, mais bonne nouvelle : la transmission d'un vélo est assez facile à nettoyer : il suffit de passer un dégraissant sur tous ces éléments.  

  • Faites déjà un premier rinçage pour éliminer le plus gros des résidus : terre, boue, amas de graisse... 

  • Passez le dégraissant en vous aidant de l'éponge ou des brosses souples. 

  • Pour la chaîne, deux options : 

Option 1 : Faites-la tourner à l'aide du pédalier et frottez-la avec une brosse ou une éponge. 

 

Option 2 : Fixez un boîtier nettoyant spécial. En encapsulant la chaîne, il la nettoie sur les côtés et l’intérieur. Pas mal ! 

  • Laissez agir le dégraissant 5 min minimum. 

  • Rincez correctement toutes les parties, cadre inclus ! 

Etape n°3 pour laver son vélo : on brosse ou frotte ! 

Le dégraissage a permis de retirer les souvenirs de vos balades, à savoir toutes les impuretés. Maintenant, votre vélo a besoin d’une « vraie » mise au propre à l'aide du produit nettoyant. Là encore, les brosses sont une belle aide pour laver en profondeur les différentes pièces. Et si vous voulez faire ça dans les règles de l’art, voici quelques précisions : 

  • Les pédales et leurs plateaux, les étriers de freins : une brosse à poils durs 

  • Les roues, les pneus, les moyeux et zones plus inaccessibles : une brosse ronde à poils souples ou l’éponge.  

  • Les pignons : une brosse étroite à poils durs. 

  • Les rayons des roues, la chaîne : l’éponge . 

  • Le cadre, les accessoires : une éponge non abrasive. 

  • Le guidon et la selle, si elle n'est pas en tissu : l'éponge ! 

 L'astuce en +

Le test pour savoir si c'est bien fait? Faites tourner votre chaine en la faisant glisser sous vos doigts. Ils sont sales? Ça mériterait peut-être une repasse ! 

  

Etape n°4 pour laver son vélo : on rince et on sèche 

Pour ne pas abîmer la surface de votre vélo, il ne doit plus rester de trace de votre produit nettoyant. Le rinçage est donc très important. Si vous avez un jet d'eau (à très faible puissance), c'est parfait. Sinon, aidez-vous de votre éponge et du seau. Dans tous les cas, on rince de haut en bas pour éliminer de A à Z ! 

 

Enfin, on sèche. Pas question de laisser la rouille s'installer... Armez-vous de votre chiffon propre et peut-être d'un peu de patience ? Ce qui mérite une attention particulière : 

  • La chaîne, les étriers, les dérailleurs. 

  • Le cadre pour qu'il soit nickel. 

 L'astuce en + : 

Laissez votre vélo à l'envers une heure ou deux, une fois que vous avez terminé. L'eau qui ferait de la résistance dans le cadre ne pourra rien faire contre la gravité ! 

  

Etape n°5 pour laver son vélo : on lubrifie 

Lubrifier votre vélo après l'avoir nettoyé, ce n'est pas seulement pour qu'il brille encore plus, mais aussi pour qu'il roule encore mieux ! Cela évite également les couinements. Plus discret, non ? C'est surtout votre transmission (encore elle !) qui en aura besoin. Pour bichonner chaque élément, passez une huile spéciale sur : 

  • Tous les maillons de la chaîne en la faisant doucement tourner à l’aide du pédalier. N'hésitez pas à bien l'imprégner : à son passage dans les différentes pièces, elle en déposera dans les pignons et les plateaux. Cool ! En revanche, si l'huile coule, c'est qu'il y en a trop et cela pourrait salir la chaîne plus vite lors des prochaines escapades. Si c'est le cas, retirez l'excédent avec un chiffon. 

  • Les câbles, les dérailleurs et les freins. Cette fois, une goutte de lubrifiant à l'entrée et la sortie des gaines peut suffire. Actionnez ensuite le mécanisme pour faire glisser le produit. Malin ! 

 L'astuce en + : 

Tournez votre chaine dans un sens puis dans l'autre pour que l'huile pénètre mieux dans les maillons.   

 

Remontez les roues... Votre vélo est prêt pour un tour de piste ! Au fait, si jamais cela vous arrive en cours de route, savez-vous comment réparer un pneu crevé ? Oups ! 

 

Que pensez-vous du vélo ? Adepte pour la détente ou au quotidien ? D'autres conseils pour nettoyer un vélo de ville ou un VTT ? Aidez-nous à créer une chaine... d'infos en partageant vos expériences dans les commentaires ! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus