Comment entretenir le jonc de mer ?

Noter cet article: 
3 pour 1 vote
entretien jonc de mer

“ Jonc de mer “ : rien que le nom évoque le sable, l'eau, le soleil... En revêtement de sol, il apporte indéniablement une touche d'exotisme et de vacances à un intérieur. C'est pour ça qu'on l'aime en déco ! Alors pour le garder le plus longtemps possible en bon état, on vous donne quelques conseils qui pourraient tomber à mer...veille ! 

On entretient son jonc de mer au quotidien

C'est vrai qu’avec son aspect "corde tissée" rustique et authentique, le jonc de mer est plutôt résistant... et semble moins salissant. Que neni ! 

 

Ce revêtement naturel composé de fibres de plantes aquatiques cache peut-être bien son jeu et la poussière… Mais, elle est bien là ! De la même façon, il n'aime pas certains produits d’entretien et laisse parfois de belles auréoles. Il demande également quelques attentions pour prévenir les moisissures. Bref, s'il donne des envies de farniente, on ne le néglige pas pour autant ! 

 

Cela signifie un minimum d'entretien au quotidien : 

  • On passe l'aspirateur au moins 1 à 2 fois par semaine, avec la brosse souple pour ne pas abîmer les fibres. Adieu résidus et autres miettes qui pourraient finir par s'incruster dans les mailles ! 

  • On passe régulièrement une serpillère légèrement humide, simplement imprégnée d'eau. Elle n'a pas pour fonction de nettoyer mais de préserver la souplesse et le côté lumineux du jonc de mer.  

 

Un nettoyage de fond dans l'année

À l’occasion d’un grand ménage de printemps, on nettoie en profondeur son jonc de mer… Et si le cœur (et l’envie d’en prendre soin) nous en dit, on peut même répéter cette intervention à chaque saison ! D’autant plus que c’est assez simple et rapide : 

  • Dans un seau rempli d’eau tiède, versez un peu de liquide vaisselle et l’équivalent d’une tasse d’ammoniaque, en respectant bien les précautions d’emploi de ce produit. 

  • Nettoyez votre revêtement avec un balai brosse légèrement imprégné de ce mélange. Comme à chaque fois, on fait attention à ne pas tremper son sol ! En trop grande quantité, l'eau peut laisser des auréoles. 

  • Rincez soigneusement à l’eau claire. 

  • Épongez au maximum avec des serviettes ou chiffons propres. 

  • Finissez en séchant à l’aide de votre sèche-cheveux. Un traitement de faveur bien utile pour limiter traces et moisissures. Si votre jonc de mer est un tapis et que vous pouvez le faire sécher au soleil, c’est encore mieux ! 

 

Opération terminée… On vous l’avait dit, cela reste simple. Du coup, on ne s’en prive pas ! 

 

Des solutions pour enlever certaines taches sur son jonc de mer

Au quotidien, il absorbe pas mal de nos maladresses ! Pour éliminer les plus courantes, quelques solutions : 

  • Une tache d’eau. Le jonc de mer n’aime donc pas l’eau en grande quantité. Si vous venez de renverser un verre, épongez immédiatement votre sol, puis sortez votre sèche-cheveux et diffusez de l’air chaud en effectuant des petits mouvements (jamais fixe au même endroit pour ne pas trop chauffer), en commençant de l’extérieur vers l’intérieur. Vous éviterez de vilaines auréoles ! 

  • Une tache de vin ou autre liquide que de l’eau. Là aussi, on commence par absorber au maximum ! Ensuite, on mélange ½ jus de citron dans un bol de vinaigre blanc. Si besoin, on peut ajouter quelques gouttes de Javel (mais pas plus !). On applique ce mélange sur la zone sinistrée, à l’aide d’un chiffon. On n’hésite pas à aller au-delà de la tâche pour éviter les démarcations. Et hop, un coup de sèche-cheveux pour finir ! 

  • Une tache de graisse ou d’huile. Ressortez votre ammoniaque ! Toujours en faisant attention en l’utilisant, imbibez un chiffon blanc et propre et tamponnez soigneusement la trace.  

  • Une tache d’encre : un petit coup de papier essuie-tout, puis on imprègne la tache de jus de citron avant de bien rincer et de sécher.  

Si malgré toute votre attention au quotidien, vous repérez des traces de moisi, pas de panique ! Versez sans attendre quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree (ou « arbre à thé », très réputée pour son efficacité antifongique) dans un bol rempli de vinaigre blanc. À l’aide d’une brosse douce, frottez doucement la zone avec ce mélange.

 

Rincez à l’eau claire. N’oubliez pas d’essuyer et d’absorber avec un chiffon propre. Vous pouvez même passer un coup de sèche-cheveux : le top du top ! 

 

On élimine une mauvaise odeur 

Certains tapis ou moquettes en jonc de mer peuvent sentir mauvais. Rien à voir avec un manque d’entretien : le souci vient de la fibre du jonc de mer elle-même. Arf ! D’où l’intérêt de faire attention quand on l’achète.  

 

Ça sent quand même un peu ? Dans ce cas, aérez bien votre pièce. Vous pouvez également saupoudrez régulièrement du bicarbonate de soude. Laissez agir quelques heures (pourquoi pas la nuit ?) et passez l’aspirateur. Si ça ne l’élimine pas complètement, cela devrait au moins atténuer l’odeur. 

 

Vous savez tout sur l’entretien du jonc de mer… Ça vous donne envie de l’adopter ? Vous avez déjà craqué pour décorer votre intérieur ? Partagez vos avis et astuces de nettoyage dans les commentaires ! 

 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus