Comment bien faire ses cartons de déménagement ?

Noter cet article: 
Aucun vote
faire ses cartons de déménagement

Hop ! Bientôt, vous vivrez à une nouvelle adresse... Un changement souvent excitant ! Sauf quand on commence à faire ses cartons de déménagement. Là, c’est comment emballer tout ça pour ne rien abimer, ni se casser... le dos ! On a quelques conseils à vous partager. Carton plein ! 

 

Faire ses cartons de déménagement : on s’équipe ! 

Planning, organisation : vous avez bien préparé votre déménagement ? Que vous fassiez appel à des professionnels ou non pour transporter tout ça, vérifiez déjà que vous avez le matériel avant de commencer votre premier carton : 

  • Des cartons de toutes les tailles. Important ! 

  • Du papier à bulles ou carton ondulé, pour une version plus écologique. 

  • Du papier journal. 

  • Du ruban adhésif classique (pour les objets) et ruban adhésif d’emballage (pour les cartons).    

  • Des couvertures. 

  • Un marqueur. 

  • Un cahier et un stylo. 

Allez, maintenant, on attaque !  

 

Faire ses cartons : on emballe selon les objets et meubles 

Oui, à chaque catégorie, ses petites précautions !  

 

Faire ses cartons de linge 

  • Tout d’abord, on trie et on recycle ses vêtements si besoin !  

  • Ensuite, on met en carton correctement, selon les matières : on peut rouler ses tee-shirts si on veut gagner de la place. Mais les pulls en laine ont besoin d’être pliés à minima pour ne pas abîmer les fibres. 

  • On glisse les affaires qui ne risquent rien au fond (pantalon toile, jupe jean, sweat...), on pose les vêtements plus délicats sur le dessus (chemises pour ne pas écraser les cols par exemple). 

  • On dédie un carton pour le linge sale, qu’on ferme au dernier moment. 

  • Si on peut, on prévoit 1 ou 2 cartons « spécial penderie ». On en trouve dans le commerce et ils sont bien conçus pour mettre sur cintre les belles robes, les costumes... 

 L’astuce en + : 

Vos cartons viennent d’une épicerie ? On n’est jamais à l’abri d’une petite saleté. Servez-vous de vos draps comme housse de protection pour protéger vos vêtements !  

 

 Faire ses cartons de vaisselle 

  • Contrairement à ce que l’on croit, inutile d’emballer dans du film à bulles toutes les assiettes ou les verres du quotidien ! Il suffit de faire des piles en glissant 1 à 2 feuilles de papier journal entre chaque pièce. Ensuite seulement, empaquetez dans du papier bulles ou du carton ondulé. Scotchez bien l’ensemble avec de l’adhésif classique. C’est tout ! 

  • Les verres fragiles et pièces travaillées comme une théière ont besoin en revanche d’être protégés individuellement. 

  • On ne choisit que des petits cartons.  

  • Déposez 1 à 2 couches de papier bulle au fond du carton. Commencez par les piles d’assiettes et empilez délicatement en finissant par le plus fragile. N’hésitez pas à glisser des boules de papier froissé ou des chiffons entre les objets pour que tout soit bien calé. Posez à nouveau 1 à 2 couches de papier bulle sur le dessus. Parfait ! 

 

Emballer ses objets de déco : même méthode que pour la vaisselle fragile ! 

Emballer les gros meubles : sofa, table basse en marbre... Tout ce qui est en matière ou matériau fragile doit être recouvert. Vous pouvez utiliser une bâche de protection. Les professionnels se servent de grosses couvertures bien attachées : on les imite ? 

Emballer les livres : petit ou grand format, ce ne sera que dans des petits cartons, question de poids oblige ! 

 

Faire ses cartons : on numérote, on note, on stocke

Dernière étape pour s’en sortir haut la main : avant de fermer chaque carton, on prend le temps de le référencer. Kesako ? Juste de quoi retrouver ses affaires illico presto dans son nouveau chez soi ! 

  • On lui colle des lettres : C pour Cuisine, SDB pour salle de bain, CP pour Chambre Parents etc... L’idée : un code différent pour chaque pièce ! On garde juste la lettre F pour Fragile qu’on appose sur tous les cartons d’objets précieux ! 

  • On le numérote. 

  • On note dans un cahier ce qu’il contient : vous saurez ensuite en un coup d’œil que C01 contient votre batteur électrique et vos casseroles, SDB02 renferme vos serviettes de bain et peignoirs... Hyper pratique ! 

  • On ferme ! 

 Enfin, pour stocker tout ça au fil des jours, on empile où on peut. On fait preuve de logique... et d’imagination : 

  • Bien sûr, on pense aux placards qu’on a débarrassés au fur et à mesure. Si tôt vidés, si tôt re-remplis ! 

  • Pareil pour les bibliothèques ou étagères qui seront démontées au dernier moment. On veille juste aux poids des cartons. 

  • On cherche toutes les places vides : sous la table à manger, sous et sur le bureau, dans les coins, derrière la télé, le long du mur dans l’entrée...  

 Et quand on commence à les empiler, c’est d’abord les cartons qui ne risquent rien, pour finir avec les cartons contenant des objets fragiles ou des vêtements sur le dessus (pour éviter de les écraser, de les déformer, de casser...). Nickel ! 

 

L’astuce en + : 

Vous avez la chance d’avoir une cave ou un grenier ? Vous avez décidé de louer un box pour l’occasion ? Top ! Mais dans tous les cas, n’oubliez pas de glisser un absorbeur d’humidité ! On n’est jamais trop prudent avec les affaires du quotidien. 

 

Moins peur de vous lancer dans l’organisation de vos cartons de déménagement ? D’autres astuces à partager ? Donnez-nous vos bons plans dans les commentaires ! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus