Les avantages et inconvénients des matières textiles synthétiques

Noter cet article: 
Aucun vote
Matières textiles synthétiques

On ne va pas se mentir : à choisir, on préfère porter des matières textiles naturelles. Mais pour ne pas complètement se mentir, on est bien contents de se tourner vers des matières synthétiques, parfois moins chères et plus faciles d'entretien. À ne pas confondre avec les matières artificielles, elles ont aussi d'autres qualités. On fait le point pour voir si le synthétique ne serait pas presque fantastique !  

On aime le polyamide pour son côté « fausse soie » 

Pas la peine de rentrer dans les détails de fabrication qui sont un peu compliqués ! Pour l'essentiel à savoir : le polyamide est une fibre synthétique issue de la pétrochimie. On commence à l'utiliser pour le textile dans les années 40. Ce sont les fameux bas « nylon » (l’autre petit nom du polyamide !). 

 

Aujourd'hui, on le retrouve dans de nombreux tissus. Dans des compositions à 100% ou, plus souvent, mélangé à des fibres naturelles comme la laine ou le coton. Top pour profiter des avantages des uns et des autres ou rendre certains textiles plus résistants (déchirures, frottement) ! 

 

Ses qualités

  • Imperméable.  

  • Élastique. 

  • Indéformable. 

  • Très résistant. Peut-être même le textile le plus résistant. La preuve : on l'utilise pour les toiles de parachute ! 

  • Doux et léger, il peut même ressembler à de la soie, en plus abordable. 

  • Quasiment infroissable. 

  • Bonne durée d'utilisation.  

 Le polyamide est l'une des fibres synthétiques qui a le plus de succès. On comprend pourquoi ! 

 

Ses inconvénients :  

  • Il ne supporte pas la chaleur. Aussi bien au lavage que lorsque les températures extérieures sont élevées : s’il n’est pas en microfibres, il n’est pas respirant. Attention aux taches de transpiration et odeur de sueur si vous le portez en petit haut ! 

  • Sa fabrication, à base de plastique... Oups ! 

 On l’utilise pour : 

  • Différents vêtements du quotidien et de mode !  

  • Les vêtements extérieurs. 

  • Les vêtements de sport : parfait pour les maillots de bain ! 

  • En doublure de vestes ou de manteaux. 

  • Les sous-vêtements et la lingerie fine. 

  • Les bas et collants fins. 

  • Les tissus d’ameublement et linge de maison. 

Son entretien : Généralement, le polyamide se lave sans problème à 40°C mais pas plus ! S’il s’agit d’un mélange, on vérifie l’étiquette de son linge. Il peut passer au sèche-linge, selon les indications du fabricant. Cela dit, le séchage à l’air libre et à l’abri du soleil est recommandé. Et s’il faut le repasser (c’est rare !), on utilise une température basse et sans vapeur. 

 

On adore le polyester pour les polaires 

C’est vraiment le frère du polyamide, mais en plus rêche. Son apparition remonte également aux années 40, aux États-Unis. Ses fibres sont issues de la pétrochimie (polymères et matières plastiques). Sa réputation de pouvoir être porté 68 jours sans être repassé lui a valu un vif succès dans les années 70 !  

 

On le connait également sous les noms de Tergal et Dacron. Il peut être tissé : il devient par exemple un tissu léger et soyeux mais pas très respirant. Il est souvent mélangé à d’autres fibres artificielles et/ou naturelles pour décupler les propriétés de chaque textile. Il peut être tricoté : on obtient notamment une matière chaude et isolante, un peu comme de la laine mais en plus léger. Le polyester est même à l’origine des textiles polaires : trop agréables et confortables l’hiver ! 

 

Ses qualités 

  • Ne rétrécit pas. 

  • Élasticité exceptionnelle. 

  • Résistant, même aux UV. 

  • Doux. 

  • Sèche rapidement. 

  • Ne se froisse pas. 

  • Bonne durée d’utilisation. 

  • Tient chaud ! 

 Ses inconvénients : 

  • Il favorise la transpiration et retient les odeurs, même si on tente d’améliorer sa fabrication pour qu’il évacue mieux l’humidité.  

  • Il est pas mal électrostatique. Arf !  

  • Sa fabrication pas très propre. 

  • Enfin, il est très inflammable. On fait attention quand on en porte à côté d’une cheminée. 

 On l’utilise pour : 

  • Les vêtements au quotidien : mode, casual... 

  • Les tenues de sport. 

  • Les polaires. 

  • Les vêtements d’extérieur type manteaux et anoraks. 

  • Le linge de maison :  draps, housses de couette, sacs de couchage... 

 Son entretien : Même indications que le polyamide. Pas de jaloux ! 

 

L’astuce en + 

On peut ajouter un assouplissant pour éviter qu’il soit trop électrostatique. 

 

On apprécie l’acrylique pour son aspect fausse laine   

Sans mystère, l’acrylique est comme le polyester et le polyamide : tout droit issu de la pétrochimie ! Il est apparu dans les années 40, en Allemagne. Visuellement, la fibre acrylique ressemble à de la laine, et si on ne fait pas attention à l’étiquette, on peut vite les confondre ! Si la chaleur qu’elle produit est similaire, elle ne gratte pas et ne se feutre pas. Intéressant ! Mélangée à d’autres fibres, elle apporte donc douceur, souplesse et facilité d’entretien. 

 

Ses qualités : 

  • Abordable en termes de prix. 

  • Douce. 

  • Confortable. 

  • Ne rétrécit pas. 

  • Légère. 

  • Se froisse peu. 

  • Sèche rapidement 

  • Isolant thermique 

  • Couleurs résistantes. 

 Ses inconvénients : 

  • Sa fabrication et son entretien, très polluants.  

  • Une tendance à boulocher et une solidité... toute relative ! Du coup, pour la préserver, pourquoi ne pas la privilégier pour les tenues cocooning à la maison ? 

  • Comme le polyester et le polyamide, ce n’est pas un textile respirant et il garde les odeurs.  

  • Enfin, cette fibre est moins chaude que la laine lorsqu’elle est mouillée (par la transpiration par exemple !). 

 On l’utilise pour : 

  • Les vêtements de tous les jours, pratiques et/ou fashion. 

  • Les vêtements de travail. 

  • les tricots pour bébé. 

  • La fausse fourrure. 

  • Le linge de maison : parure de lit, plaid, nappe... 

  • Les tissus d’ameublement. 

 Son entretien : Lavage à 30°C ou 40°C. Avec une lessive pour linge délicat, c’est bien ! On privilégie plutôt un séchage à l’air libre. On repasse à température moyenne. 

  

On apprécie le polyuréthane, une alternative au cuir 

Il vient d’où ? De la pétrochimie ! On le connaît pour être cette fameuse matière qui ressemble presque à s’y tromper à du cuir ! D’ailleurs, on l’appelle aussi similicuir (ou PU, le terme plus technique).  

 

Ses qualités : 

  • Extensible. 

  • Respirant  

  • Sans odeur (contrairement au cuir). 

 Ses inconvénients :  

  • Il se froisse !  

  • Il est aussi plus fin que le cuir, donc moins chaud. 

 On l’utilise pour : 

  • Les blousons 

  • Les vêtements qui pourraient être en cuir : pantalon, jupe... 

  • En tissu d'ameublement. 

 Son entretien : avec un chiffon doux et humide, sans frotter trop fort. En cas de trace, on fait comme avec une tache sur du cuir : on sort le lait démaquillant ! 

 

 On remercie l'élasthanne pour sa touche d'élasticité 

On l'écrit aussi "élasthane" et on l'appelle aussi Spandex ou Lycra (marque déposée !). Si cette matière est une molécule dérivée du pétrole et composée à environ 85% de polyuréthane, elle n'est pas une fibre textile à proprement parler : il s'agit plutôt d'un matériau qui va apporter de l'élasticité aux tissus. On l'intègre donc en petite quantité dans les compositions afin de les rendre plus stretchs ou plus extensibles. C'est son seul objectif ! Il est apparu à la fin des années 50. 

 

Ses qualités : 

  • Rendre les vêtements plus confortables... 

  • Rendre les vêtements moulants étirables...  

  • ... Sans les déformer quand on les retire. Yes ! 

L’inconvénient : sa fabrication, loin d’être écologique ! 

  

On l’utilise pour : 

  • Les vêtements de sport, notamment le cyclisme, la danse, la gym, la natation, le surf... 

  • Les robes, les pantalons et surtout les jeans. 

  • Les sous-vêtements. 

  • Les chaussettes. 

  • Les vêtements de femmes enceintes... 

  • Les tissus d'ameublement. 

 Son entretien : tout dépend des autres matières qu'il vient rendre extensibles. Par conséquent, on se fie à l'étiquette de lavage ! 

 

 Même si on est sensible à l'environnement, pas toujours simple de se passer des matières synthétiques, non ? Qu'en pensez-vous ? On partage nos avis et expériences dans les commentaires ? 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus