Quels sont les différents types de satin ?

Noter cet article: 
5 pour 1 vote
types de satins

Le satin, un tissu doux et brillant à ne pas confondre avec la soie ? Sauf qu’on parle de satin de soie... tout comme de satin de coton ou de polyester. Arf ! Pour y voir plus clair, on vous révèle tous les secrets de ce textile. Fabrication, variété, entretien : vous n’allez pas en perdre un fil ! 

Le satin : on vous raconte la trame de l’histoire ! 

Trame de l’histoire : on ne dit pas ça au hasard ! Le satin est une méthode très particulière d'entrelacer les fils de chaîne... et de trame ! D’ailleurs, ces derniers ne se voient pas, ce qui créer cette armure (mode d'entrecroisement des fils) spécifique. Et oui ! Le satin n’est pas une matière première mais une technique de tissage.  

 

C’est pourquoi on en trouve de différents types. Mais qu’on utilise des fibres de soie, de coton ou autre pour le fabriquer, les fils utilisés sont très fins, plus nombreux et très serrés. Toutes ces attentions donnent cette surface lisse, brillante d'un côté et matte de l’autre : un jeu de double face caractéristique du satin ! Après, l'aspect soyeux varie selon la matière naturelle ou synthétique utilisée. 

 

Selon son aspect, son coût, sa résistance, on peut l'utiliser pour : 

  • Des vêtements de prêt-à-porter. 

  • Des vêtements haute couture. 

  • Des accessoires : foulard, cravate, rubans... 

  • La lingerie et les vêtements de nuit 

  • L’ameublement : rideaux, housse de coussin... 

  • Le linge de lit  

  • Les chaussons de danseuses !   

Soie, coton, polyester : les satins les plus connus 

Allez, maintenant qu’on est devenu (presque) incollable sur le tissage, on devient (presque) incollable sur les différents types de satin ! 

 

Satin de soie

Le premier satin qui a existé ! Tout a commencé en Chine, il y a plus de 2000 ans. Pays de la soie par excellence, c'était l'une des façons de la tisser pour créer des vêtements. Et si à l'époque, tout le monde pouvait en profiter, le satin de soie est devenu plus luxueux en s’exportant. Désormais, il est le plus cher. 

 

Entretien du satin de soie

On prend les mêmes précautions que lorsqu'on lave de la soie ! Une lessive liquide spéciale linge ou textile délicat, un lavage à l’eau tiède cycle délicat, pas d’essorage... 

 

Satin de coton

Le plus souvent, il s'agit d'une qualité de coton cardé voire peigné pour lui donner cet effet soyeux. On l’appelle aussi "satinette". C’est une version plus accessible du satin et un chouchou pour le linge de lit. À ce propos, dormir sur une taie en satin de coton quand on a les cheveux crépus ou frisés est une belle idée ! À son contact, ils sont moins secs, moins abîmés, moins indisciplinés... Ce n'est pas non plus désagréable pour la peau... Dernier atout : même s'il est lisse, le satin de coton n'est pas glissant ! Le rêve, non ? 

 

Entretien du sation coton

Il supporte le lavage en machine, avec un programme linge « délicat » ou « laine ». Ensuite, séchage à l’air libre et repassage à basse température ! 

 

Satin de polyester 

Cette fois, place à une fibre textile synthétique ! Un satin plus accessible en termes de prix, mais qui ressemble pas mal au satin de soie. Bonne nouvelle ! On le mélange souvent avec du nylon ou de la rayonne. Le satin de polyester tient chaud. On peut donc le choisir pour ses draps. Attention malgré tout : ils seront glissants. Oups !  

 

Entretien du satin polyester

On privilégie une température de lavage à 30°C, sauf indication contraire sur l’étiquette d’entretien. Le séchage à l’air libre et à l’abri du soleil est recommandé. Pour finir, on repasse au plus bas si besoin d’un coup de fer. 

 

Les autres types de satin 

Quel cachotier ! Le satin prend parfois des noms qui ne laissent en rien sous-entendre sa présence... On le fait sortir de cet anonymat ! 

  • Damassé : on ne dirait pas comme ça, mais c’est bien une armure de satin ! Ce qui le distingue également : des motifs carrés ou à fleurs. 

  • Moleskine : Eh oui ! Ce tissu a inspiré certaines couvertures de carnets. C’est avant tout une étoffe de coton avec un côté satin et un autre sergé. Tout un programme ! 

  • Duvetine : ça évoque du moelleux. Normal ! Ce satin est lainé sur une face. 

  • Corkscrews : késako ? Un tissu dont l’armure satin est à répétition. Ça veut dire une succession de mêmes motifs imprimés ! 

 Enfin, de façon plus évidente, on retrouve aussi le satin sous ces appellations : 

  • Satin duchesse : il s’agit d’un tissu lourd et épais. 

  • Satin Liberty : Rien à voir avec le motif ! On parle ici d’étoffe grattée sur l'envers. 

  • Crêpe de satin : c’est le fameux satin dont la surface contient comme des grains, ce qui la rend moins lisse.  

  Ces précisions vous éclairent ? Quel satin préférez-vous ? Avez-vous du linge ou des vêtements dans cette matière ? Partagez vos préférences et expériences dans les commentaires !

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus