Comment faire un pliage Furoshiki ?

Noter cet article: 
5 pour 1 vote
pliage tissu japonais furoshiki

Quand on vous dit « pliage japonais », vous pensez aux origamis : ces fleurs, ces animaux, ou tout autre (superbe) objet, réalisés avec une simple feuille de papier ? Nous aussi ! Mais pas seulement... Cela nous fait également penser au furoshiki, cet art de plier le tissu pour en faire un bel emballage. À l’heure du zéro déchet, on vous donne quelques modes d’emploi. Emballé, c’est... plié !

C’est quoi exactement le furoshiki ?

C’est une technique japonaise ancestrale (oui, elle remonte à très loin !) de pliage tissu qui permet d’emballer différents objets. À partir de là, les utilisations sont nombreuses, pratiques... et esthétiques !

 

On peut s’en servir pour fabriquer un sac à provisions, confectionner un sac à main, empaqueter un cadeau... Ça donne envie d’essayer, non ? D’autant plus qu’avec le furoshiki, on devient doublement écologique : on peut recycler de vieux vêtements ou de vieux draps tout en disant adieu aux sacs plastiques ou papiers cadeaux. Zéro déchet à tous points de vue. Et originalité en vue !

 

Dernier atout : c’est assez facile à faire. Il suffit seulement (et c’est important !) que son morceau de tissu soit carré, ni trop fin, ni trop épais.

 

Bien sûr, en fonction du format, on ne va pas pouvoir faire exactement les mêmes choses. Pour vous donner une idée, voici quelques exemples :

  • Avec un tissu de 50x50cm, vous pouvez emballer de petits cadeaux. Sinon, prévoyez plutôt un carré entre 70cm et 75cm de côté.

  • À partir d’un carré de 105 cm de côté, vous pouvez imaginer un sac pour vos effets personnels.

  • Dès 125x125cm, à vous le cabas !

Rassurez-vous, on ne va pas vous laisser comme ça ! On vous explique tout en tutos !

 

Tuto furoshiki n°1 : le pliage japonais pour emballer un cadeau

Une version très simple qui conviendra à la plupart des cadeaux. Il s’agit de faire des nœuds, les uns sur les autres. Le moment de ressortir des foulards qu’on ne met plus pour leur donner une nouvelle vie ?

  1.  Posez votre tissu à plat, avec une des pointes en haut, de façon à ce que le carré devienne un losange.

  2.  Placez votre objet au centre du tissu.

  3.  Attrapez la pointe du haut et celle du bas et nouez-les par-dessus l’objet, en faisant un seul nœud mais assez serré sur le cadeau. Laissez dépasser les bouts de tissu.

  4.  Recommencez en prenant les pointes de gauche et de droite et nouez-les par-dessus le premier nœud.

  5.  Reprenez les bouts du premier nœud et refaites un nœud par-dessus le deuxième. Vous suivez ? Parfait, on continue !

  6.  Reprenez cette fois les bouts du second nœud et refaites-en un par-dessus le troisième ! C’est bon, vous avez fini...

  7.  Arrangez joliment les bouts qui dépassent, comme un ruban bolduc.

Il ne reste plus qu’à fabriquer une jolie étiquette ! Au fait, si vous avez envie de varier les effets à Noël, il existe d’autres pliages furoshiki et d’autres idées originales d’emballage cadeaux...

 

Tuto furoshiki n°2 : le pliage japonais pour réaliser un sac à main

Une version très sympa à porter à la main ou à glisser sous l’aisselle, selon la taille du carré ! Pour un format de 105cm environ :

  1.  Posez votre tissu à plat.

  2.  Pliez l’une des pointes, comme si vous vouliez faire un avion en papier sur 40 cm environ : on rabat un côté vers le centre, puis l’autre. Recommencez jusqu’à ne plus pouvoir rabattre le tissu. Ça doit faire comme une lanière. Faites un nœud à la base de cette lanière.

  3.  Recommencez avec les 3 autres pointes.

  4.  Nouez ensuite deux lanières d’un même côté, à l’aide d’un double nœud à l’extrémité : vous avez une première anse !

  5.  Faites la même chose avec les deux autres lanières : vous avez votre deuxième anse !

  6.  Le centre du tissu est devenu comme un sac en forme de bourse. Vous n’avez plus qu’à le remplir !

Ça ne fait pas un pli : c’est joli !

 

L’astuce en + : Vous n’avez jamais fait d’avion en papier ? Au lieu de plier la pointe du tissu comme dans l’étape 2, vous pouvez directement faire le nœud à la base de la lanière. Une version plus bohème qui fonctionne tout aussi bien !

 

Tuto furoshiki n°3 : le pliage japonais pour faire un cabas

Une version ultra rapide et pratique à utiliser !

  1.  Posez votre tissu à plat.

  2.  Nouez deux pointes d’un même côté en faisant un double nœud aux extrémités.

  3.  Recommencez avec les deux autres pointes.

  4.  Hop ! Voilà un grand filet à provisions !

Vous l’avez compris, pas besoin de se plier en quatre pour réussir des emballages furoshiki. En plus, c’est facile à entretenir : on défait les nœuds et en machine ! Tenté(e) ? Vous connaissez d’autres méthodes de ce pliage japonais ? Déballez-tout dans les commentaires !

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus