Comment bien choisir son huile démaquillante ?

Noter cet article: 
Aucun vote
huile démaquillante

Bien sûr qu’on se démaquille tous les jours ! Mais comme il faut ? Arf... En fonction de sa routine beauté et de sa peau, chaque produit de démaquillage a ses beaux points forts et ses petits points faibles. On vous dit tout sur l’huile démaquillante pour savoir si cette solution peut vous convenir et vous aider à trouver la bonne formule ! 

L’huile démaquillante, comment ça fonctionne ? 

Vous vous en doutez déjà : l’huile démaquillante est en très grande partie composée... d’huile ! Or, il se trouve que les produits de maquillage sont très souvent solubles dans un corps gras : à son contact, ils vont donc facilement se dissoudre. Bingo ! Même un mascara waterproof, avec ses pigments et ses cires tenaces, n’y résiste pas ! Pareil pour les impuretés comme la poussière ou résidus de pollution : ils se décollent et se désagrègent généralement dans l’huile. Séduisant, non ?  

 

Notre mode d’emploi pour une routine avec huile démaquillante 

On peut l’appliquer à l’aide d’un coton humide, mais généralement, on peut s’en passer ! Un peu de routine beauté écologique au passage... 

  • On fait chauffer quelques gouttes d’huile démaquillante au creux de la main. 

  • On effectue ensuite directement quelques mouvements circulaires sur le visage : le front, le menton, les joues, le nez... Même les yeux peuvent y passer, mais on les garde fermés bien sûr !  

  • On émulsionne à l’eau claire pour bien « décrocher » les produits et saletés. À ce moment-là, l’huile peut devenir laiteuse. Tant mieux, elle sera plus facile à éliminer ! 

  • On rince bien. 

  • On tapote avec une serviette pour sécher : beaucoup plus délicat que de frotter ! 

 Résultat de tout ça ? Votre peau est parfaitement nettoyée, douce, souple... Et non, elle n’est pas grasse du tout, contrairement à ce que le mot « huile » pourrait laisser croire ! Elle est même débarrassée de la sensation de poisseux accumulée dans la journée. 

 

L’huile démaquillante, pour toutes les peaux ? 

Avec ce qu’on vient de vous expliquer, c’est peut-être maintenant la question qui vous brûle les lèvres... Oui, ça l’est mais à condition de choisir la bonne formule ! Ce serait trop parfait sinon. Déjà, il vaut mieux choisir des huiles démaquillantes à base d’huiles végétales que d’huiles minérales : ces dernières ont une petite tendance à boucher les pores. Oups ! 

 

Certaines compositions contiennent différentes huiles pour associer différentes actions : être à la fois émolliente, purifiante, nourrissante... D’autres peuvent être enrichies en actifs : omégas, vitamines, extraits de plantes, huiles essentielles (pour rester dans le thème des huiles !). C’est très bien si l’on cherche un effet antioxydant, apaisant, adoucissant... Mais on vérifie toujours qu’on n’est pas allergique ou que cela ne risque pas d’irriter sa peau fragile. 

 

Au cas par cas, voici quelques pistes : 

  • Les peaux grasses : on se rassure, l’huile démaquillante ne va pas mettre... de l’huile sur le feu ! Au contraire... L’huile de jojoba permet même de réguler le sébum. Après, les formules qui deviennent lactées ou se liquéfient au moment d’émulsionner sont plus adaptées : elles emportent tout avec elles au moment du rinçage : le produit, les toxines, le gras... 

  • Les peaux sèches : forcément, vous allez fondre pour cette texture dense qui va redonner une certaine souplesse à votre visage. L’huile démaquillante est aussi souvent dépourvue d’agents détergents, un atout non négligeable. Enfin, si elle contient de l’huile d’amande douce, de coco ou de sésame par exemple, ou qu’elle n’a pas besoin d’être rincée (tant qu’à faire, on évite le risque de calcaire !) c’est confort absolu... 

  • Les peaux matures : à vous les compositions à base de rose musquée, d’onagre, d’huile d’argan !  

  • Les peaux sensibles et réactives : on oublie les formules parfumées, celles qui moussent... Mais les formules bien hydratantes comme celles avec de l’huile de calendula sont gagnantes ! Un doute sur les ingrédients ? Peut-être vaut-il mieux vous tourner vers une eau micellaire... 

 

Que pensez-vous de cette solution ? Quel est votre démaquillant préféré ? Et votre rituel ? On se dit tout dans les commentaires ! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus