Comment éviter le maskné, l'acné du masque ?

Noter cet article: 
Aucun vote
maskné l'acné du masque

Si le masque peut nous donner un air mystérieux, il peut aussi nous donner un air boutonneux. Arf ! C'est d'ailleurs devenu tellement courant que ces irruptions cutanées ont déjà été baptisées « mascné » ou « maskné ». Si ces surnoms sont bien trouvés, ça ne nous donne pas plus envie d'en faire les frais. On vous partage quelques astuces pour réduire cet acné du masque. Pas de peau pour les boutons ! 

Pourquoi de l'acné avec son masque ? 

En temps normal, l'acné est souvent dû à un excès de sébum. Ce dérèglement peut s’expliquer par un changement hormonal, une réaction aux agressions extérieures, du stress, la fatigue, l'alimentation... Il touche les adolescents (grand classique !) comme les adultes (eh oui !). 

 

En fait, le rôle premier du sébum n'est pas de nous embêter... mais de protéger la peau. Oui, il est l'élément principal qui constitue le film hydrolipidique, cette barrière cutanée naturelle qui agit comme un bouclier pour éviter sécheresse, déshydratation, oxydation... Vu comme ça, on aime ! Sauf que voilà, face à certaines « confrontations », les glandes sébacées sur-réagissent et surproduisent du sébum pour renforcer ce film. Les pores n'arrivent plus à l'évacuer normalement, ils se bouchent. On ajoute les impuretés telles que la pollution ou la saleté qui viennent également les obstruer : c’est l’arrivée des boutons noirs, blancs, rouges... 

 

Quand on porte un masque, tout est accentué :  

  • En se frottant toute la journée à notre visage, le masque irrite l'épiderme et endommage la barrière cutanée. Mais difficile de faire autrement car pour être bien porté, ce masque doit être serré sur notre nez, bouche et menton. C'est aussi une façon d'éviter d'avoir de la buée sur ses lunettes ! En attendant, la peau reçoit un signal « d'agression ».  

  • L'humidité provoquée par le port du masque déséquilibre le pH de la peau. Il perd de son acidité, ce qui favorise le développement de bactéries, dont la Cutibacterium acnes. Son nom ne laisse aucun doute sur ce qu’elle entraîne !  

 Mais du coup, cela implique parallèlement deux bonnes nouvelles : 

  • Il suffit de désobstruer les pores pour réduire ce mascné

  • Il suffit de nettoyer et bichonner sa peau pour l'aider à limiter cette Cutibacterium acnes et ce maskné

Contre le maskné, on nettoie sa peau en profondeur 

Nettoyer sa peau est une étape incontournable dans sa routine soin quotidienne. Elle l'est encore plus depuis qu'on porte un masque ! Quelle que soit l'heure tardive à laquelle on rentre le soir, quelle que soit sa flemme, on prend le temps de débarrasser son visage des traces de la journée pour que la peau puisse respirer : 

  • On commence par un bon démaquillage si on en porte. Préférez une formule douce comme une solution bi-phase, une eau micellaire, un lait...  

  • On nettoie, même si on s'est démaquillé. Oui, ce n'est parfois pas suffisant pour éliminer toutes les impuretés logées dans les pores. Pour bien faire, connaissez-vous le double nettoyage du visage ? Un rituel qui participe à limiter le maskné. 

 L'astuce en + : 

Un fond de teint à la couvrance fluide et légère. Quelle bonne idée pour éviter que la peau n'étouffe encore plus ! 

 

Contre le maskné, on nettoie sa peau en profondeur 

Maintenant que sa peau est propre, on va s'occuper de l'excès de sébum, des éventuelles bactéries... Pour ça, rien de tel qu’une lotion tonifiante. Elle finit le nettoyage, rééquilibre le pH de la peau et la prépare à accueillir les soins qui vont suivre. On choisit une formule en fonction des manifestations : 

  • Une lotion tonique purifiante (qu’on appelle aussi « clarifiante ») quand l’acné du masque est bien présente : elle va assainir la surface de la peau et désincruster les pores. Selon les compositions, elle va également réguler la production de sébum, avoir une action antibactérienne, être apaisante... Une précieuse alliée ! Les peaux sensibles peuvent l’adopter un soir sur deux si besoin ou seulement sur le bas du visage. 

  • Une lotion tonique hydratante : parfaite quand le maskné devient un mauvais souvenir. Ici, on prend soin de choyer la peau, la renforcer et préserver son hydratation. Autant d’atouts pour prévenir les boutons. Les peaux sèches vont particulièrement l’apprécier. 

 L’astuce en + 

Vous l’avez compris, la lotion tonique est un soin à intégrer dans sa routine, quoi qu’il arrive ! 

 

On traite localement pour réduire l’acné du masque 

Forcément, l’acné du masque vise le bas du visage. Par ailleurs, les boutons sont localisés. Pour les traiter, on peut donc se tourner vers des soins ciblés, qui agiront là où il y a éruption, rougeur, sècheresse extrême... On pense : 

  • Aux sérums à l’acide salicylique contre les imperfections. On les applique sur les zones concernées et plutôt le soir car la journée, ils seront plus irritants avec le masque. 

  • Aux soins concentrés en actifs contre les rougeurs. Ils contiennent des ingrédients anti-inflammatoires et apaisants. 

  • Aux sticks et patchs : souvent à base de charbon noir, ils sont une solution pratique pour resserrer les pores, réguler le sébum... À appliquer deux à trois fois par semaine, ça redonne un joli grain de peau ! 

On hydrate sa peau tous les jours  

Vous êtes désormais prêt(e) à enchainer avec vos soins habituels. Petit rappel de ce dont votre visage ne peut absolument pas se passer au quotidien : une crème hydratante ! Ce geste va être d’autant plus essentiel quand on porte un masque plusieurs heures d’affilée. 

  • Matin et soir. On peut avoir une formule jour et une autre pour la nuit. La peau travaille mieux quand on dort : elle absorbe un maximum d’actifs. On peut donc la gâter avec une composition enrichie en agents hydratants ! Après, si votre type de peau est à tendance grasse, optez pour une texture légère la journée.  

  • Des formules hydratantes et anti-âge... Oui, on peut avoir besoin d’une formule polyvalente et poly-bienfaits ! Dans ce cas, on préfère des textures qui ne soient pas trop grasses, ni trop comédogènes. Cela peut malheureusement arriver avec des compositions pourtant efficaces et douces ! 

On bichonne son visage toutes les semaines 

Une séance hebdomadaire qui devrait participer à faire disparaître l’acné du masque.  

  • Un gommage pour exfolier les cellules mortes et autres impuretés très tenaces. 

  • Un masque (le soin !) revitalisant, ultra-nourrissant, apaisant... Plus la peau reçoit des ingrédients pouvant lui prêter main forte, moins elle cherchera à se défendre en surproduisant du sébum. D’ailleurs, un masque nourrissant peut également le réguler. On pense aux recettes maison à base d’huile de jojoba. 

 Comment votre peau réagit-elle avec le masque ? Allez-vous adopter ce petit layering visage ? D’autres solutions ? Partagez vos avis et expériences pour masquer un bouton dans les commentaires ! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer