Chambre, salon : comment adopter les bons éco-gestes

Noter cet article: 
4 pour 4 votes
dépenses énergie salon et chambre

Vous ne le saviez pas, mais des éco-gestes vivent avec vous, regardent la TV avec vous dans le salon, dorment sous votre couette, s’éclairent sous vos lampes… Il suffit juste de les adopter pour économiser de l’énergie et des euros. Petit tour de votre propriétaire pour débusquer ces gestes malins.

Traquer les dépenses d’énergie inutiles pour faire des économies

 

Les dépenses d’énergie des pièces à vivre (chambre et salon) peuvent être très importantes. Voici quelques pense-bêtes pour en garder le contrôle et faire des économies.

 

Gare à la surchauffe : les températures idéales sont 19°C le jour, 17°C la nuit (sous sa couette), 15°C quand on s’absente pour la journée et 12°C pour les très longues absences. Un thermostat vous simplifiera la vie en réglant la bonne température dans chaque pièce. Sachez qu’1°C degré de moins, c’est 7% en moins sur sa consommation d’énergie (oui, c’est beaucoup !).

 

Installez des lampes basse consommation, plus chères mais qui consomment 5 fois moins d'électricité qu’une lampe classique et durent bien plus longtemps. Les dépoussiérer augmentera de 40% leur luminosité. Et les halogènes ? On n’en parle même pas tellement ils sont énergivores.

 

Éteignez les appareils en veille (TV, lecteur DVD…) d’un seul coup en les branchant sur une même multiprise que vous couperez dès que nécessaire. Les veilles, c’est 10% de la consommation électrique moyenne, hors chauffage. Et dans la catégorie « électricité consommée pour rien », éteignez la lumière quand vous sortez de la pièce, et débranchez vos chargeurs de téléphone s’ils ne chargent… rien.

 

Côté chauffage, on s’isole le plus possible en bloquant les entrées d’air froid (portes, fenêtres). Double vitrage, rideaux épais, volets fermés pendant la nuit permettent d’économiser pas moins de 2% sur le chauffage. Le truc en plus : dépoussiérer régulièrement vos radiateurs améliorera leur efficacité, aérer régulièrement et dégager les grilles de ventilation améliorera la qualité de l’air dans les pièces.

 

Le recyclage dans les pièces à vivre : oui, il y en a.

 

Outre les gestes plus solidaires et plus raisonnables comme donner, réparer ou récupérer (meuble, linge, livre…), il y a 2 sujets assez sensibles que sont les D3E et les piles.

 

Les Déchets d’Équipement Électriques et Électroniques (D3E) : lecteurs DVD, rétroprojecteurs, téléviseurs… 77% de leurs composants sont recyclables. Rapportez-les en magasin si vous souhaitez en acheter un neuf, déposez-le en déchetterie, aux encombrants, ou mieux : en point de collecte des 2 organismes agréés pour leur collecte (Eco-systèmes et Ecologic).

 

Les piles : seulement 33% sont collectées pour être recyclées sur les 1211 millions mises sur le marché (source : Déchets, Edition 2012, ADEME). C’est trop peu, sachant qu’elles ont un grand potentiel de recyclage (métaux, plastique…) et peuvent contenir des substances dangereuses pour l’environnement et la santé. Que peut-on faire ? Préférer les piles rechargeables ou les appareils mécaniques ou électriques, ou déposer les piles usagées dans les bacs dédiés, présents dans la plupart des magasins de grande consommation.

 

 

 

 

Vous aimez cet article ?

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo

les consignes de tri

Le recyclage : vos marques aussi ont leur mot à dire :

découvrez leurs conseils
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus