Humidité dans la salle de bains : bonnes pratiques pour une pièce saine

Noter cet article: 
5 pour 1 vote
humidité salle de bains

Rien de plus désagréable que de prendre une douche dans une pièce trop humide, où la moisissure s’accumule sur les joints, avec la fâcheuse impression que l’air ne circule plus… Certaines pratiques simples à mettre en œuvre permettent de conserver une salle d’eau propre et saine.

 

La condensation, à l'origine de l'humidité 

Il est fréquent de constater de l’humidité dans sa salle de bains. Lorsqu’on prend un bain ou une douche, on utilise un important volume d’eau chaude. Les ennuis commencent lorsqu’un gros nuage de vapeurs d’eau envahit la pièce.

 

Dès que ces vapeurs, encore chaudes, entrent en contact avec les surfaces froides comme les murs, le plafond ou même le sol, des gouttelettes d’eau apparaissent. C’est ce qu’on appelle la condensation : le taux d’humidité devenant trop élevé, l’air intérieur saturé en vapeur d’eau passe à l’état liquide.

 

Si ce phénomène est tout à fait normal dans une salle de bains, un taux d’humidité trop élevé peut vite faire des dégâts. Pour éviter la prolifération des champignons, de dégrader votre bien et préserver votre santé, il est indispensable de garder cet endroit propre et sain.

 

Aérer naturellement sa salle de bains

Outre le nettoyage régulier de votre salle d’eau, la première chose à faire est d’aérer la pièce. Après chaque bain ou douche, ouvrez la fenêtre de votre salle de bains une quinzaine de minutes pour évacuer le surplus d’humidité et assainir l’air ambiant.

 

N’hésitez pas à créer un courant d’air en laissant la porte ouverte lorsque vous aérez une pièce voisine. Vous ne disposez pas de fenêtre dans votre salle de bains ? Pas de panique, vous pouvez opter pour une simple grille d’aération ou pour la VMC (ventilation mécanique contrôlée).

 

La VMC, à simple ou double flux?

Ce type de ventilation assure mécaniquement, comme son nom l’indique, le renouvellement de l’air grâce à son système d’extraction. La plupart des logements neufs en étant dotés, vous n’aurez peut-être même pas besoin de l’installer. Il existe néanmoins deux types de VMC : à simple flux ou à double flux.

 

La première a pour principale fonction le renouvellement de l’air vicié en l’extrayant de l’intérieur, avant de l’expulser dehors. L’inconvénient est qu’il rejette la chaleur générée par votre système de chauffage…

 

La VMC double flux, elle, assure la récupération de chaleur. Pourvue d’un échangeur, cette forme de ventilation croise intelligemment le flux d’air chaud et d’air froid, sans les mélanger. Les calories contenues dans l’air chaud sont ainsi récupérées puis transférées sur l’air froid afin d’éviter le gaspillage énergétique.

 

Utiliser des matériaux adaptés 

Pour que votre salle de bains reste saine, le choix des matériaux la composant a, lui aussi, son rôle à jouer. Choisir une peinture acrylique, par exemple, réduit le risque de formation de moisissures sur les murs. Elle détient en effet des propriétés fongicides, c’est-à-dire qu’elle détruit les champignons parasites.

 

En plus de vous assurer d’une parfaite étanchéité de la douche et des joints, vous pouvez recouvrir les murs de résine en guise de pellicule protectrice ou de silicone pour combattre l’humidité déjà présente dans la pièce. De façon plus large, veillez à ce que l’ensemble de vos matériaux soient hydrofuges. Autrement dit, qu’ils aient bénéficié d’un traitement anti-humidité.

 

Simple mais efficace, le déshumidificateur possède l'avantage d'absorber l'humidité. À noter, le déshumidificateur dit à commande hydrostatique se déclenche en fonction du taux d'humidité. Notez qu'il est aussi possible d'en fabriquer un soi-même à l'aide d'une bouteille, de gros sel et d'un d'huile essentielle.

 

L’astuce en + : Évitez de pendre votre linge fraîchement sorti de la machine à laver dans votre salle d’eau, et n’oubliez pas de changer régulièrement vos serviettes de bain, source d’humidité !

 

Désormais, vous savez tout ce qu'il faut savoir pour garder une salle de bains propre et saine, ou presque...D'autres astuces pour en finir avec ce fléau? Partagez-les avec nous en commentaires!

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer
Le site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale et vous proposer des offres personnalisées. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus