Méthode Kintsugi : on répare sa vaisselle cassée ou abîmée !

Noter cet article: 
Aucun vote
kintsugi

Et voilà... il suffit d’un geste maladroit pour que l’assiette en porcelaine de votre grand-mère se retrouve par terre en mille (ou presque) morceaux... Pas de panique ! En s’inspirant de la méthode Kintsugi, vous allez non seulement la réparer mais aussi l’embellir. Vous allez même (vous) rabibocher votre céramique ébréchée. Bonheur ! 

Le Kintsugi, c’est quoi ? 

Le Kintsugi est une méthode japonaise qui a déjà plusieurs siècles ! Plus précisément, c’est l’art de réparer les objets en porcelaine ou céramique « avec des jointures (tsugi) en or (kin) ». On va donc recoller les morceaux mais aussi combler les parties ébréchées en laissant apparaître des lignes dorées. Les défauts sont assumés et sublimés, l’objet raconte son histoire avec ses failles : toute une jolie philosophie autour de l’acceptation ! Surtout, c’est une solution poétique pour redonner une seconde vie à sa vaisselle préférée et à nouveau s’en servir. Elle pourrait même devenir encore plus jolie... 

 

Bien sûr, à l’origine, cette technique demande un savoir-faire particulier à base de laque et de poudre d’or. Les étapes sont nombreuses et minutieuses. Mais on a trouvé un procédé plus simple qui s’en inspire. À vous les réparations à la façon Kintsugi ! 

 

L’astuce en + : 

Vous préférez la couleur argent ? Vous pouvez ! Dans ce cas, vous êtes adepte du Gintsugi 

 

Le matériel à réunir pour une déco Kintsugi

Beaucoup plus simple qu’avec le Kintsugi traditionnel 

  • Tous les morceaux de votre objet cassé. Par contre, il vaut mieux que les brisures soient nettes. 

  • Colle époxy transparente. Il s’agit d’une colle avec 2 ingrédients à mélanger au dernier moment. Mais il existe des modèles avec une seringue auto-mélangeuse. Malin ! 

  • Poudre d’or. Le mica doré, un pigment qu’on utilise en peinture, est parfait ! On en trouve facilement sur internet ou les magasins de bricolage. 

  • 1 petite spatule en plastique ou bois (que vous allez sacrifier pour l’opération !). La moitié d’une pince à linge, une petite cuillère à glace ou une touillette c’est parfait ! 

  • 1 morceau de plastique (le moment de recycler un emballage ou un pot de yaourt...). 

  • 1 pinceau fin ou un pic (cure-dent par exemple). 

  • 1 cutter. 

  • 1 papier de verre super fin. 

Les étapes pour réparer façon Kintsugi 

 

Étape 1 : On prépare la colle dorée 

  • Déposez un peu de poudre d’or sur votre spatule. 

  • Si vous devez vous-même préparer le mélange de votre colle époxy, versez la même petite quantité de chaque composant sur le morceau de plastique. Mélangez-les à l’aide du bâtonnet fourni jusqu’à ce que le produit chauffe. 

  • Ajoutez la poudre et mélangez à nouveau pour obtenir une pâte sans grumeau. 

 Étape 2 : On assemble les morceaux 

  • Commencez par le morceau le plus grand. Ce sera plus simple à manipuler au fil des réparations. 

  • Déposez de la colle sur la tranche cassée. 

  • Prenez un autre morceau à lui assembler et déposez également de la colle sur toute la tranche. 

  • Fixez-les ensemble, en essayant d’être le plus bord à bord possible. 

  • Patientez quelques minutes. 

  • Recommencez cette opération, morceau par morceau.  

 Sur le coup, la colle peut prendre vite. N’hésitez pas à préparer une petite quantité à chaque fois pour bien faire les assemblages sans devoir vous précipiter par peur qu’elle durcisse. Il faudra ensuite quelques heures pour sécher totalement.  

 

Étape 3 : on nettoie les jointures ! 

Lorsque la colle est bien sèche (regardez le mode d’emploi pour respecter le temps de prise), vous pouvez « poncer » les raccords pour les lisser.  

  • Avec le cutter, commencez par gratter délicatement les dépôts plus épais.  

  • Passez le papier de verre pour éliminer les traces de colle qui pourraient déborder. 

  • Prenez le temps nécessaire, quitte à revenir une ou deux fois sur certaines parties. 

  • Des éclats dans votre jointure ou petits trous par endroit ? Préparez un peu de colle et hop ! Remplissez-les à la pointe du pinceau ou du pic. Une astuce qui convient aussi pour combler les parties ébréchées ! 

Bravo ! Vous venez de redonner une nouvelle vie et une nouvelle beauté à votre objet ! 

  

L’astuce en + : 

Un fil de couture doré pour réparer un trou ou une déchirure dans un vêtement ou un drap... ça ne se tenterait pas ? 

 

On aurait presque envie de casser sa vaisselle pour lui donner ces fils d’or ! Allez-vous tester le Kintsugi pour récupérer vos tasses ou assiettes abîmées ? Une autre idée pour recycler sa porcelaine ou sa céramique ? On veut bien en profiter dans les commentaires ! 

 

Commentez

(0 commentaire)

Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire avec votre pseudo
la belle adresse footer